CENTRAFRIQUE – KM5 : un élément de « FORCE » dit qu’ils reçoivent régulièrement l’aide financière du Maire de la ville de Bangui

0
84

Ça y est, les langues se délient peu à peu. Pendant qu’une nouvelle rébellion se crée dans le Nord du pays, au KM 5 à Bangui, les choses se précisent.On lisait il y a quelques jours dans une presse en ligne « Touadéra, un président exceptionnel qui dort et mange avec des scorpions » et cela se concrétise sérieusement.

Le Maire de Bangui qu’on croyait très amical et fidèle au Président Touadéra est en réalité, un véritable vampire et escroc qui ne dit pas son nom. Les éléments de « FORCE » commencent à dire la vérité car ils ne veulent pas aller seuls en prison. Ils ont décidé de dénoncer sans tabou leurs financeurs parmi lesquels le Maire de la ville de Bangui Emile Gros Raymond NAKOMBO.

«  Nous recevons régulièrement des vivres et moyens financiers de la part du Maire de Bangui. Il nous les envoie via un de ses proches (…) » dit-il dans un entretien avec la rédaction de CŒURS UNIS.

Mais comment M. NAKOMBO peut-il se permettre d’agir de la sorte ? A quel jeu il joue quand on sait que le Président de la République veut tourner la page de l’histoire sombre de ce pays.

Cet élément qui nous reçoit sans crainte sous un hangar près de leur fief du KM5 de continuer : « NAKOMBO n’est pas un proche de TOUADERA. En fait, je pense que nous sommes dans un cycle perpétuel de guerre. Et c’est une bonne guerre entre ces hommes politiques. NAKOMBO à mon avis veut la place du Président TOUADERA. Et tout ce qu’il fait n’est que tromperie ».

Quant au montant exact qu’il reçoit du Maire, il ajoute : «  c’est un secret défense, mais je puis vous dire que la somme avoisine 1.000.000.000 FCFA »

Diantre ! C’est scandaleux et très suicidaire. Nous comprenons pourquoi la Mairie de Bangui a toujours des difficultés sous l’ère NAKOMBO.

Le Maire de Bangui s’est entouré des parents, amis… qui ne l’aident pas à avancer. Et lui aussi, a accepté de se prêter à ce jeu.

Le Président TOUADERA peut aisément ouvrir une enquête à son niveau et la justice de faire aussi son travail.

Boniface GUETEFARA

Source : coeursuniscentrafrique.over-blog.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here