Centrafrique – journalistes assassinés : les « diamants de conflits » au coeur de l’enquête

0
488

L’assassinat de trois journalistes russes en Centrafrique serait lié au contrôle du négoce des « diamants de sang ».

 De notre correspondnat à Londres, 

Modifié le  – Publié le  | Le Point.fr
Malgre sa suspension du processus de Kimberley contre le trafic de minerais du sang, la Centrafrique fait circuler ses diamants.
Malgré sa suspension du processus de Kimberley contre le trafic de minerais du sang, la Centrafrique fait circuler ses diamants.

© Thierry Bresilion / Anadolu Agency

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici