Centrafrique : inauguration de la centrale solaire de Sakaï

0
310
ELECTRICITE: LA RCA PASSE DE 18 A 72 MEGAWATTS, UNE PREMIÈRE DEPUIS L’INDEPENDANCE
DISCOURS
DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT
A L’OCCASION DE LA CEREMONIE MARQUANT
LA FIN DES TRAVAUX DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LA CENTRALE SOLAIRE DE SAKAI
BANGUI, 27 MARS 2023
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions Républicaines ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
Monsieur l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine ;
Mesdames et messieurs les Ambassadeurs et Représentants du Corps diplomatique et des Organisations Internationales ;
Monsieur le Préfet de l’Ombella M’poko ;
Monsieur le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Bimbo ;
Distingués Invités ;
Mesdames et Messieurs ;
Chères Populations de Sakaï ;
Je voudrais, avant tout propos, vous inviter à observer avec moi, une minute de silence, en la mémoire des neuf (9) ressortissants tués dans une attaque terroriste perpétrée par la Coalition des Patriotes pour le Changement, CPC, sur le site minier de Chingbolo, village situé à 25 Km de Bambari, le 19 mars 2023.
Une minute de silence.
Je vous remercie.
Mesdames et Messieurs,
Je tiens ici à exprimer, au nom de la République Centrafricaine, mes sentiments les plus émus à la République Populaire de Chine, et à toutes les familles chinoises éprouvées, lors ces regrettables et ignobles tueries.
Je souhaite de tout mon cœur qu’une telle épreuve ne vienne plus jamais ébranler les excellentes relations d’amitié et de coopération qui ont toujours existé entre la République Centrafricaine et la République Populaire de Chine.
Par ailleurs, j’exhorte nos deux pays à œuvrer au développement et au renforcement des liens d’amitié, de fraternité et de coopération pour les hisser à un nouveau pallier pour la promotion des intérêts communs et notamment la réalisation de nouveaux projets.
– Distingués invités ;
– Mesdames et Messieurs ;
Je voudrais remercier la vaillante et paisible population du 9ème Arrondissement de Bangui et celle de Sakaï en particulier, pour l’accueil chaleureux et enthousiaste réservé à toutes les personnalités venues ici, pour la cérémonie officielle de remise de ce joyau.
Je ressens une grande joie d’être ici, à Sakaï, comme promis, trois ans après y avoir procédé à la pose de la première pierre pour les travaux de construction de la centrale solaire.
Dans mon discours d’investiture, le 30 mars 2021, j’ai mis un accent particulier sur l’électricité en affirmant que « Nous allons développer le potentiel hydroélectrique, solaire et de la biomasse afin d’accroître l’électrification des zones rurales mais aussi urbaines, régler durablement le problème d’accès à l’électricité et d’accélérer le développement des projets structurants. C’est dans cette perspective que des efforts sont déployés pour réaliser les études de faisabilités d’importants sites de la LOBAYE, de DIMOLI, de PALAMBO et de LANCRENON, et mobiliser les partenaires pour leur construction ».
La construction de cette centrale photovoltaïque s’inscrit dans la ligne du programme de renforcement institutionnel du secteur de l’énergie, l’un des programmes prioritaires de la Politique Energétique centrafricaine et fait partie des objectifs fixés, lors de la COP 21 à Paris.
Cette infrastructure de production qui vient d’être réalisée, va contribuer à réduire le déficit de l’offre d’électricité et également contribuer à l’amélioration des services délivrés par l’ENERCA et renforcer sa santé financière.
Avec la réalisation de ce projet, la capacité installée en électricité de la République Centrafricaine passe de 60 à 72 Mégawatts.
Certes, le pays est encore loin de satisfaire à l’ensemble de ses besoins en énergie qui sont estimés, à ce jour, à environ 250 Mégawatts.
Mais je voudrais vous rassurer que le Gouvernement travaille d’arrache-pied, avec l’appui des partenaires techniques et financiers les pays amis, pour un accroissement substantiel de la production d’électricité.
Permettez-moi de relever que parallèlement à cet investissement dans la production et le transport d’électricité, des efforts doivent se poursuivre pour améliorer la distribution d’électricité, afin d’influencer positivement le taux d’accès à l’électricité de nos concitoyens et de soutenir le décollage et le développement du secteur privé.
En outre, les réformes visant l’amélioration de l’environnement des affaires dans le secteur vont être poursuivies et renforcées afin d’attirer davantage de capitaux privés sous forme de Partenariat Public Privé.
C’est à ce prix que les besoins en énergie tant des villes que des localités rurales pourront rapidement être satisfaits.
– Distingués Invités,
– Mesdames et Messieurs,
Je tiens à rappeler que ce projet est le fruit des excellentes relations d’amitié et de coopération entre la République Centrafricaine et la République Populaire de Chine.
C’est pourquoi, j’exprime notre profonde gratitude au Gouvernement de la République Populaire de Chine ainsi que nos vifs et sincères remerciements pour son soutien sans cesse croissant aux efforts de reconstruction et de développement socio-économique de notre pays.
C’est ici le lieu de remercier également tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux qui ont toujours accompagné le Gouvernement et le peuple centrafricain dans la recherche des voies et moyens pour améliorer les conditions d’accès à l’électricité des populations centrafricaines tant à Bangui que dans les villes de province.
Aujourd’hui, plus que par le passé, la question de l’accès à l’électricité est au cœur de la transformation du monde à l’ère post COVID 19 et de la digitalisation de l’économie de notre pays.
Les services énergétiques modernes sont importants pour assurer une qualité de vie satisfaisante aux populations et promouvoir un développement économique.
L’accès à l’énergie est au cœur des questions telles que la sécurité, le changement climatique, la production alimentaire et le renforcement des économies tout en protégeant les écosystèmes.
Un accès accru à l’électricité améliore l’éducation, le divertissement, la santé, le confort et la productivité.
L’entrée en service de la Centrale Solaire de SAKAÏ après la centrale hydroélectrique de Boali 2 bis et de la centrale thermique de Bangui montre l’engagement de notre pays dans la recherche de solutions au problème récurrent du déficit entre l’offre et la demande d’électricité dans notre pays.
Après Sakai, nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin, parce que d’autres projets sont en cours de réalisation.
Ainsi, dès le premier semestre 2023, nous mettrons en service la centrale solaire de Danzy qui portera le taux des énergies renouvelables à 70%.
D’autres projets de ce genre sont déjà en cours de réalisation ou d’étude.
L’électrification de cinq nouvelles villes de provinces à savoir : Bouar, Bangassou, Bossembélé, Birao et Nola en plus de Bambari, et Berbérati dont les travaux sont en cours au moyen de micro centrales hybrides solaire et groupe diesel participe de cette volonté.
Bien plus, 28 autres localités sont actuellement en cours d’hybridation, et passeront à l’utilisation combinée de l’énergie thermique et de l’énergie solaire.
Grâce à cette politique de promotion des énergies renouvelables et de mix énergétique, la République Centrafricaine pourra rapidement se retrouver avec une énergie suffisante pour rendre les entreprises installées dans le pays et surtout dans l’arrière-pays plus compétitives et attirer davantage les investisseurs.
Merci à tous d’avoir fait le déplacement, dans des circonstances peut-être difficiles pour certains.
Je souhaite que la voie d’accès à cette centrale soit aménagée dans les prochains mois pour en faciliter l’accès.
La nouvelle centrale solaire aura un impact significatif direct sur l’assurance d’un approvisionnement énergétique régulier, sécurisé et moins coûteux pour le pays et sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Il est également à souligner l’importance des opportunités d’emplois qui peuvent être offertes grâce à ce projet, qui permettra d’augmenter la part des énergies propres dans le mix énergétique national.
J’instruis le Ministre chargé de l’Energie de s’atteler au développement des compétences humaines pour faire avancer le secteur stratégique, par la promotion, la formation et la recherche appliquée.
Le lancement de cette centrale est un nouvel espoir pour notre pays qui se dirige lentement vers la transition énergétique et dispose d’un potentiel considérable sur ce plan.
Je lance un appel solennel à l’endroit d’investisseurs qui souhaiteraient se lancer dans le domaine de l’énergie.
Avec un taux national d’accès à l’électricité de 15%, les projets de ce genre ne peuvent être que bien accueillis.
Pour relever ce défi, j’instruis le Gouvernement à tout mettre en œuvre, en innovant et en sortant des sentiers battus, en mettant en place un cadre réglementaire attrayant afin d’accélérer les investissements dans le sous-secteur électricité et permettre à chaque Centrafricain, là où il se trouve, de bénéficier de ce service.
– Distingués Invités,
– Mesdames et Messieurs,
Je ne saurai terminer mon propos sans exprimer tous mes encouragements à l’endroit de :
– l’Entreprise Chinoise de Gestion du Projet, Changjiang Institute of Survey, Planning Design and Research ;
– la Société China Energy Engineering Group Hanjin Electric Power Construction en charge de la réalisation des travaux, pour leurs engagements et contributions ayant rendu possible la réalisation de ce projet important pour notre pays.
Vive l’Amitié et la Coopération entre la République Populaire de Chine et la République Centrafricaine.
Je vous remercie.
La Renaissance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici