Centrafrique : Haut-Mbomou: Le commandant de Brigade tué par des inconnus à Obo

0
208

Le Commandant de Brigade de la gendarmerie de Obo a été tué ce 12 mars par des hommes armés non encore identifiés qui ont fait incursion à son domicile. Information confirmée à Radio Ndeke Luka par le Préfet de Haut Mbomou Jude Ngayoko ce 13 mars.

Selon les témoignages concordants, le commandant de la Brigade de Obo Melchysedeck Shedeck Gbosso, était chez lui lorsqu’un groupe d’hommes armés ont fait incursion dans sa cour et lui ont tiré dessus. Atteint à la tète et à la poitrine, il en est mort sur le coup.  Les circonstances de cette attaque meurtrière ne sont pas encore élucidées. Une enquête est ouverte pour déterminer les auteurs du drame, selon les autorités locales.

Un acte condamné par le Préfet du Haut-Mbomou Judes Ngayako, qui appelle à un déploiement rapide des forces de sécurité intérieure pour la sécurité de la région.

« Je tiens à rappeler que ces hommes sont venus de la brousse pour l’attaquer. Vu la situation, il est urgent de renforcer le dispositif actuel » a lancé le Préfet du Haut-Mbomou.

Distante de Bangui la capitale de plus de 1300 km au Sud-est de Centrafrique, la ville de Obo est en proie à l’insécurité de tout genre. Les forces de sécurité intérieure (gendarmes et policiers) sont déployées en nombre insignifiant dans cette région.

Depuis plusieurs  mois, l’insécurité bat son plein au delà de 5 km de OBO. Selon des sources locales, le détachement des forces armées centrafricaines basé dans la ville n’est pas autorisé à patrouiller au delà de 5Km. Seuls les casque-bleus de la Minusca sont habilités à le faire jusqu’à 75km dans la ville voisine de Mboki. Une situation qui inquiète davantage la population de Obo.

Source: RNL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here