Centrafrique/Gouvernement Ngrébada : Touadéra et son gouvernement à Boali, les GA en partance pour Addis – Abéba à Bangui

0
312

CENTRAFRIQUE/GOUVERNEMENT NGREBADA; DES HÔTES DE MARQUE CHEZ LEVI’S, CE QUI RESTE DU GOUVERNEMENT A BOALI

Bangui (15 Mars 2019 – 11:03min): Deux événements se déréroulent depuis cette matinée à environ un peu plus de cent kilomètres l’un de l’autre.

Faustin Archange Touadera, soutenu par un #GouvernementNgrébéda diminué, se rend à Boali, pour dit-on lancer la réhabilitation de l’usine énergétique de #Boali2. Encore, me diriez-vous !

La cérémonie évacuée, nos #Kotazo rentreraient-ils en conclave pour analyser la situation politico-sécuritaire actuelle très tendue? Peut-être pas puisque l’objectif Boali2 ne cadrerait pas avec les objectifs du Gouvernement en sursis.

Pendant ce temps, à l’Hôtel #Lévi‘s, des hôtes de marque, sous très bonne protection MINUSCA patientent pour on ne sait quoi. Logés depuis hier nuit dans cet établissement, dont la sécurité est assurée par les #Rwandais, lourdement armés, et deux véhicules blindés, tout porterait à croire qu’ils seraient des responsables de Groupes Armés (#GA), de transit à #Bangui ,pour Addis-Abeba.
Ce dispositif de combat représente des soldats Rwandais avec un blindé, qui bouclent le portail de l’Hôtel Levi’s, et une autre équipe avec un deuxième blindé sécurisant l’aile droit, la rue parallèle menant au mythique stade #Bonga_Bonga, desservant la Fondation Voix du Cœur.

Précisons néanmoins que certains responsables de GA ne transitent pas par Bangui. De Khartoum International Airport, #NourredineAdam s’envolera pour Addis-Abeba, alors que #MahamatAlKhatim, de son fief de Kaga-Bandoro serait convoyé directement pour Aéroport international de Bangui, d’où il partirait pour l’Ethiopie.

Et pendant ce temps, où les questions sécuritaires et énergiques se posent cruellement en #RCA, entre guerre civile et stabilité nationale, crise électrique et pénurie d’eau potable, Faustin Archange Touadera choisit de rehausser de sa présence un énième <<Lancement des travaux de réhabilitation de l’Usine de Boali 2 >>. C’est à se demander combien de fois Boali 2 devrait être réhabilitée pour qu’elle devienne définitivement opérationnelle, alors que la question de l’eau serait reléguée en promesse de campagne pour 2021.

Et pendant qu’ils érigent Boali en mécanisme bien huilé de gaspillage de deniers publics à la #Touadérade, nos autorités tentent lamentablement de transformer
Addis-Abeba en une << rencontre sans conviction vidée des enjeux de Khartoum >>

Trop confiant, en des lendemains meilleurs qui chanteraient forcément, ces autorités oublient facilement nos sagesses populaires, qui ne leurs servent d’ailleurs à RIEN.

Ngou ti Wotoro aké fa Wotoro, n’est-ce pas ?

Et le Sage malgré lui #Tékoué de rétorquer : <<Ni la ala ti na ya ni awè so apé ?>>

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here