CENTRAFRIQUE/GOUVERNEMENT: DEUX MINISTRES EN VILLÉGIATURE, TOUS FRAIS PAYÉS PAR LE CONTRIBUABLE CENTRAFRICAIN…POUR EUX-MÊMES !

0
202

Le #SerpentDeMer venimeux du #GouvernementRCA revient en ce début de printemps Français, comme une ritournelle.
Le #GouvernementNgrébada s’attèle à la recherche effrénée de solutions de sécurisation de documents administratifs, ce mois d’avril 2019, aussi voici le Premier ministre, Ngrebada Firmin, qui autorise deux de ses ministres à séjourner plus d’une semaine en France << en conquête de partenariat pour la restauration et la sécurisation de documents administratifs >>. Le #GardeDesSceaux Flavien Mbata, de la #Justice, et le Général de Gendarmerie Henri Wanzet Linguissara, chef du Ministère Secupub (Sécurité Publique) sont donc en région parisienne depuis << cinq jours >>, signalés par un post du Ministère Secupub.
Ma question est de savoir pour quoi ces deux personnalités s’obligent à ce déplacement pour une telle conquête ? En ont-ils vraiment besoin et pour quel impact gouvernemental ? Ne sont-ils pas là à #Mbeng juste pour leurs plaisirs, maîtresses et parents ?
Car sans solutions palpables, c’est depuis trois (03) ans, en 2017, qu’ils ont commencé à nous bassiner avec cette volonté mafieuse d’escroquer le contribuable Centrafricain et, par ricochets, les partenaires qui n’ont cessé d’approcher pour des solutions de sécurisation de documents administratifs.


Des voyages aux frais de la Princesse #TrésorPublicRCA, des rétro-commissions arrosant des ministres, directeurs de cabinet et conseillers mêmes dévoilées, débouchant sur des scandales d’État, n’ont rien donné. Qui ne se souvient plus de l’affaire Dominique Yandocka, des Israéliens de #NIP, ces anciens du #Mossad, et tant d’autres menus fretins de partenaires rameutés par des compatriotes de la #DiaporaRCA_UnionEuropéenne, qui se sont fait arnaquer par nos #KotaZo de #Centrafrique, pour cette sécurisation de documents administratifs ?
Cet immense chantier de restauration et sécurisation de documents administratifs ne devrait-il pas être sérieusement traité par le Gouvernement une bonne fois pour toute, en convoquant les expertises nationales car il est question justement de documents stratégiques de SOUVERAINETÉ ?
Pourquoi ne devrions-nous pas charger l’Office National d’Informatique (#ONI), l’Imprimerie Nationale (#IN-RCA), les Archives Nationales et des partenaires technologiques étrangers pour créer, au niveau national, une agence dédiée à cette sécurisation, qui concerne tous les domaines administratifs, de l’acte de naissance à la pièce nationale d’identité, passant par les autres domaines connexes de productions d’actes administratifs et sécurisation de moyens d’accès et de paiement ?
Ce vaste domaine d’action administrative, très sérieuse, dépasse assurément les capacités non-avérées de deux ministres se promenant entre deux séances de travail avec des « partenaires », à la Rue #Meslay, à Paris, pour des emplettes ou shoping, quant ils ne sont pas à domicile chez des parents, en région parisienne ou en province, pour leur propre plaisir.
Non, Messieurs Ngrebada Firmin et Faustin Archange Touadera faites l’effort de penser la SÉCURISATION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS par une réelle VOLONTÉ POLITIQUE affirmée par la mutualisation des expertises et capacités nationales que nos partenaires étrangers pourraient soutenir par les NTIC, au profit d’une AGENCE dédiée à cet objectif.
#BonLundiDePâques !

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here