Centrafrique / France : « Affaire Kossimatchi »: une audience tendue entre Moloua et Grosgurin ?

0
586

CENTRAFRIQUE : SEANCE DE PING PONG ENTRE LE PREMIER MINISTRE ET L’AMBASSADEUR DE FRANCE SUR LES COMMUNICANTS PRO ET ANTI REGIME

SANGBILEGUE—-L’audience que le Premier Ministre a accordée ce 26 septembre à l’Ambassadeur de France a pratiquement tourné aux invectives verbales, selon un témoin qui s’est confié à Sangbilegué-Info.

Le Premier Ministre Félix Moloua n’a pas apprécié que l’Ambassadeur de France puisse attirer son attention sur le cas Kossimatchi, ce virulent communicant proche du régime de Bangui. Selon des sources bien informées, le Premier Ministre a répondu que si l’Ambassadeur veut qu’il puisse parler à Kossimatchi, il faudrait qu’il le fasse d’abord pour Kotto de la Cocipac et Kerembesse, deux communicants très actifs sur les réseaux sociaux et très agressifs envers les autorités de Bangui.

Les informations de Sangbilegue-Info indiquent que l’atmosphère était tendue entre les deux personnalités qui n’ont pas pu se mettre d’accord sur la question.

Rody de Sangbilegué-Info

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici