Centrafrique : FPRC, MPC et UPC renforcent et font avancer leurs positions sur le terrain

0
131

CENTRAFRIQUE/GUERRE-CIVILE: BAKALA AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS SÉCURITAIRES

Voici une carte du Centre-Est de la #RCA, partant d’une ligne #KagaBandoro, #Dékoa et #Sibut vers une autre toute à l’Est, #Bria, #Dépassera, « Mbéti et #Mingala_Alindao, en plus de celle de #Bria, #Ippy_Bambari.

Pour joindre #Kouango de #Bakala, il faudrait bien que des individus armés ou non-armés puissent passer par Bambari ou #Grimari. Idem pour #Bokolobo (pour #Alindao), #Ngakobo (pour #Lioto_Kouango).

Ce que nous pouvons soutenir, car informé depuis la mi-décembre 2018, le réveillon de #Noël2018 aurait pu être endeuillé dans le Diocese Bambari, Dieu merci, #Ngakola veillant, les objectifs ont été modifiés depuis et nous le constatons, avec les combats sur la #RR14, reliant #Bambari_Bakala.

Des positions militaires #FPRC, #Bria et #NDélé et nombreux postes avancés disséminés dans la #OuakaKotto et entre la #NanaGribizi et le #BaminguiBangoran.

Des positions militaires #UPC et #MPC, trois grandes bases à Ngakobo, Alindao (UPC) et Kaga-Bandoro (MPC),
Avec des postes avancés à #MBrès et des sentinelles disséminées sur la RR14 menant de #MBrès_Bakala, pour le MPC,
Et des postes avancés à Bambari, #Ippy et Bokolobo pour l’UPC.

Des positions militaires FACA (Force Armee Centrafricaine) constatées à Sibut, Dékoa et Bambari. Et plus loin à #Bangassou, au-delà d’Alindao.

Des hommes et du matériels de guerre, les rebelles dix fois plus nombreux sont mieux outillés que les FACA (Force Armee Centrafricaine).

Si nous rajoutons l’élément (que nous avons) omis MINUSCA, les données se compliquent davantage sur le terrain, selon les contingents et les intérêts géostratégiques sur le terrain.

Tous ces éléments ici ébauchés devraient calmer les ardeurs déconcertants de certains qui crient #Victoire, sautant comme des boucs, en oubliant les villages et greniers incendiés, les vieillards, enfants et femmes meurtris, victimes collatérales de combats échappant à tous contrôles.

Que #NGAKOLA accueille les morts, apaise les douleurs, donne du courage aux rescapés pour survivre à ces centaines de milliers d’innocents.

QU’EN SERA-T-IL DU #PAYSBANDA EN 2019 ?

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here