Centrafrique : Félix Moloua et Richard Filakota à la recherche de 3 milliards de Fcfa pour le RGPH en 2024

0
81
TABLE RONDE DES BAILLEURS DE FONDS RGPH4
La République Centrafricaine s’apprête à lancer une vaste opération de recensement général de la population et de l’habitation en 2024. Cela nécessite de l’argent. Un gap de 3 milliards de F CFA est à combler.
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement monsieur Félix MOLOUA a présidé dans la matinée du 21 Mai 2024 dans la salle de conférence du Ledger Plaza à Bangui la table ronde des bailleurs de fonds pour une mobilisation de plus en faveur de la 4e édition du recensement général de la population et de l’habitation RGPH 4. Le ministre de l’économie, du plan et de la coopération internationale monsieur Richard FILAKOTA l’assistait.
L’état d’avancement des travaux préparatoires montre que les travaux sont très bien avancés et que la RCA s’engagera dès Novembre 2024 dans le processus de dénombrement effectif de sa population pour une 4e fois depuis son indépendance. Le recensement permettra aux autorités de mieux savoir le nombre de la population, les régions peuplées ou pas pour leur permettre de planifier des projets de développement au bénéfice de la population.
Pour ce recensement, les outils relevant de la nouvelle technologie de l’information et de la communication seront utilisés par l’institut centrafricain des statistiques et des études économiques et sociales ICASEES. Ce qui rend le budget un peu costaud. 14 milliards de F CFA est ce qui est prévu.11 milliards sont déjà mobilisés. Un gap de 3 milliards est à combler.
Le Chef du Gouvernement a saisi l’occasion de cette table ronde pour faire un plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers du pays présents dans la salle de voler au secours du gouvernement qui fait des efforts pour combler ce gap. Quelques partenaires comme l’UNFPA, la Banque Africaine de Développement BAD, l’Angola…ont pris des engagements dans ce sens.
Il convient de préciser que les données statistiques qui seront issues de ce recensement permettront au gouvernement de bien planifier les infrastructures sociales de base bénéfiques pour la population , en gros pour planifier le développement du pays. Le dernier recensement date de 2003 et les données ne présentent plus la situation réelle de nos jours, car 3 millions qu’étaient les Centrafricains en 2003, aujourd’hui les données de l’ICASEES relevant de la cartographie censitaire parlent de 6 470 307.
Primature RCA Officielle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici