Centrafrique : Faustin-Archange Touadéra froisse son ministre de l’environnement

0
65

 

Centrafrique – Faustin-Archange Touadéra froisse son ministre de l’environnement

Homme d’affaires et ministre de l’environnement, Thierry Kamach s’est senti
lésé par le remaniement ministériel du 4 janvier, alors qu’il caressait l’espoir d’être promu au rang de ministre d’État dans le nouveau gouvernement de Félix Moloua. Le fils de Joseph Ichame Kamach, connu pour avoir bâti sa
fortune dans les secteurs minier, agricole et immobilier en Centrafrique, a fait
part à ses proches de son amertume

Sa désillusion ne s’arrête pas là. Soutien de Faustin-Archange Touadéra depuis sa première campagne présidentielle en 2015, Thierry Kamach-fondateur de Mouni, un parti satellite du Mouvement des cœurs unis (MCU), au pouvoir – s’attendait à obtenir deux postes supplémentaires de ministre pour son camp. Il convoitait le ministère des eaux et forêts, ainsi que celui de
l’agriculture.

Le premier est finalement revenu à Gervais Mbata. Ce magistrat, frère de
Flavien Mbata, l’ambassadeur de Centrafrique à Paris et intime du chef de
l’État, est de retour de Libreville où il occupait depuis fin 2017 le poste de secrétaire permanent du Groupe d’action contre le blanchiment d’argent
en Afrique centrale (Gabac). Le portefeuille de l’agriculture a été confié à Hamza Guismala, ancien bras droit de Noureddine Adam, le chef du Front
populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), un groupe armé.

Africa Intelligence

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici