Centrafrique : »Exigence de la tenue d’un DPI »: le Fou du Criminel de Bangui Fidèle Gouandjika répond à la cheffe de la Minusca !

0
159

 

DIALOGUE POLITIQUE INCLUSIF AVEC L’OPPOSITION DÉMOCRATIQUE ET LES GROUPES ARMÉS VOUS DITES ?

( https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=346663454541406&id=100006188490224)

Le dialogue est permanent entre la majorité et l’opposition démocratique au sein de l’assemblée nationale.

Le dialogue est permanent entre le gouvernement et les groupes armés dans le cadre de l’APPR.

la feuille de route de Luanda a clairement défini les relations entre le gouvernement et la CPC dirigé par monsieur François Bozizé membre de la COD 2020 qui, en dépit de ses avancées, avait perpétré un coup d’état déjoué par les Forces Armées Centrafricaines et ses supplétifs du Wagner.

l’opposition démocratique centrafricaine n’est pas limitée qu’aux seuls candidats malheureux des élections présidentielles de 2015 et 2020 que sont messieurs Anicet Georges Dologuelé, Martin Ziguelé, Crepin Mboli-Goumba, KARIM MECKASSOUA,Nicolas Tiangaye et le président du PSD Enoch Derant Lakoué…

Lors du dernier Dialogue Républicain toute l’opposition démocratique, de manière inclusive , était d’accord pour l’organisation et la tenue dudit dialogue.

Le gouvernement avait dépensé énormément d’argent pour la préparation de ce rendez-vous citoyen afin de permettre à toutes les couches sociales de la République de s’exprimer librement et sans tabou sur les questions cruciales et les maux qui freinent l’essor de notre pays.

C’est à la dernière minute de l’ouverture du dialogue que certaines personnalités bien connues de la scène politique qui sans raison fondée ont déclaré forfait. Ce dialogue a été un succès sans précédent et qui a mis au monde une nouvelle république.

Que les Nations unies, à travers la MINUSCA se concertent avec le gouvernement centrafricain avant de conseiller l’exécutif sur l’organisation et la tenue d’un dialogue dit inclusif avec l’opposition démocratique et les groupes armés au lieu de jouer le jeu d’une opposition dite démocratique qui se refugie à Paris au tour du vin et du pain pour insulter le Peuple Souverain et vilipender le gouvernement de la République qui travaille sans relâche afin de protéger la population rurale que les terroristes de la CPC de monsieur François Bozizé pillent ,violent et assassinent au vu des forces onusiennes.

Fidele Gouandjika

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici