CENTRAFRIQUE : EVARISTE NGAMANA EN SITUATION INCONFORTABLE AU SEIN DU MCU ?

0
50
CENTRAFRIQUE : EVARISTE NGAMANA EN SITUATION INCONFORTABLE AU SEIN DU MCU
SANGBILEGUE—La principale retombée du conclave du Pk 22 est le retour en grâce du Président de l’Assemblée Nationale auprès du Chef de l’Etat. Ce retour a compliqué la situation du Vice-Président Evariste Ngamana qui tirait les ficèles contre Sarandji.
Les brouilles qui minaient les relations entre Sarandji et Touadéra sont désormais passées. Touadéra devient le seul champion du MCU et Sarandji reste le principal ténor du parti. Tels sont les résultats du Conseil Politique national du MCU tenu le week end dernier.
Désormais, les menaces de destitution de Sarandji menée en coulisse par Evariste Ngamana ne sont plus d’actualité. Les intentions pourvoiristes de Sarandji et son opposition à la nouvelle République ont disparu.
Le principal perdant du conclave politique du MCU s’appelle Evariste Ngamana qui a voulu se mettre entre deux amis de longues dates espérant tirer le maximum de profit : passer Président de l’Assemblée Nationale et jouer un jour sa propre carte.
Les sources proches du MCU considèrent qu’avec cette réconciliation entre les deux patrons, les jours de Ngamana dans le bureau de l’Assemblée nationale sont comptés, « nous savons qui tirait les ficèles pour opposer les deux ténors du parti. Evariste voudrait créer la division pour pousser son pion mais ce conseil a permis de le démasquer. Ses jours sont comptés à la vice-présidence de l’Assemblée Nationale », explique un cadre de cette formation politique.
Aux assises de Liton, l’absence de Ngamana était remarquée et ses proches se sont presque rendus invisibles, « l’atmosphère n’était pas bon enfant et nous avons choisi d’observer et de laisser faire », nous a confié un proche de Ngamana.
Evariste Ngamana est désormais une cible pour les proches de Sarandji qui semblent décidés à lui rendre la monnaie. Le plan serait de le pousser à bout et obtenir de lui des erreurs afin de les utiliser pour le mettre à l’écart au sein du parti et du bureau de l’Assemblée Nationale.
Depuis le début du projet de la nouvelle constitution, cet ancien prêtre a étendu son influence dans le cercle présidentiel jusqu’à devenir le principal artisan de l’initiative. Il a réussi à écarter le chef du MCU (Sarandji) qui voulait engager un bras de fer que Ngamana et ses proches voulaient utiliser pour obtenir sa destitution de la Présidence de l’Assemblée Nationale.
Le réalisme politique a poussé le Président de l’Assemblée Nationale à reconsidérer sa position et à réaffirmer sa fidélité au Chef de l’Etat et son soutien au projet de la nouvelle République. Ce retour est un coup dur pour Evariste Ngamana qui certainement ne sait pas comment son cas pourra être géré dans les mois avenir. Le retournement de situation mené de main de maitre par Sarandji place Ngamana dans une position inconfortable.
Magloire de Sangbilegué-Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here