Centrafrique : encore le ministère des finances et du budget éclaboussé par des affaires de « faux quittanciers » !

0
322
LE MINISTRE HENRI-MARIE DONDRA IMPULSE UNE DYNAMIQUE FORTE A LA LUTTE CONTRE LES FOSSOYEURS DU MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET
Le ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra a présidé, ce lundi 26 avril, dans son cabinet, une réunion restreinte avec les hauts responsables de son département, dont le directeur de cabinet, Alain Modeste Kondji et l’inspecteur général des finances, Germain Wamoustoyo. La lutte contre les fossoyeurs exerçant au sein du ministère des finances et du budget, en l’occurrence, les détenteurs de « faux quittanciers » était au cœur de cette rencontre.
Suite aux informations qui lui sont parvenues, le numéro un du département des finances et du budget n’a pas trainé les pas, pour taper du poing sur la table au sujet de certains agents et cadres indélicats du ministère des finances et du budget, qui seraient détenteurs des faux quittanciers. En effet, des faits et actes prouvant les dysfonctionnements dans les services du Trésor, à travers l’émission de faux documents administratifs appelés « Faux quittanciers », servant les intérêts de certains cadres véreux et inconscients du ministère des finances et du budget font perdre de l’argent aux caisses de l’Etat. Ce comportement que l’on pourrait qualifier d’irresponsable, écorne dangereusement l’image du gouvernement et celle des administrations financières en particulier, enrichit indûment des individus plutôt que de renflouer les caisses du trésor public.
Dans l’optique de proposer des mesures de nature à prévenir ou de juguler ce phénomène qui ne date pas d’aujourd’hui, le ministre des finances et du budget a instruit l’inspection générale des finances de déclencher une vaste opération « anti-faux quittancier », afin de débusquer ces fossoyeurs.
Cette réaction du ministre Dondra témoigne de sa volonté d’impulser une dynamique forte à la lutte contre la fraude et la corruption en Centrafrique. Car, en cette période où le gouvernement connait une tension de trésorerie très accentuée, due aux crises sanitaires et sécuritaires que le pays traverse, il est inconcevable que certains fils du pays continuent de penser à remplir leurs propres poches au grand dam de la majorité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here