Centrafrique : « en ma qualité de présidente de la cour constitutionnelle, je valide les résultats du candidat Timoléon Mbaïkoua », selon Pr Danièle Darlan

0
76

Le 23 mai 2021 à 21 heures, en réponse à un coup de fil du Candidat Justin Dotar Ganguenon pour lui signaler les multiples cas d’irrégularités et de fraudes dont s’est rendu coupable le candidat Timoléon Mbaïkoua, la présidente de la cour constitutionnelle Pr Danièle Darlan  a conseillé à son interlocuteur de se rapprocher de la gendarmerie aux fins d’aller constater sur le terrain les faits incriminés et d’en dresser un procès – verbal, selon les règles en la matière. Et celle – ci de conclure en rassurant le candidat Dotar que la cour en tiendra compte le moment de la délibération. Mais, lors des travaux de validation des résultats, cette dernière a tout simplement  déclaré devant les autres  juges constitutionnels qu’en sa qualité de présidente, elle a décidé de porter son choix sur le candidat Timoléon Mbaïkoua.

Afin de donner l’opportunité aux uns et aux autres de se faire une idée sur le caractère manifestement partial et partisan de cette décision et de l’ensemble de celles rendues par la cour constitutionnelle relatives aux résultats des élections législatives, d’une part,  et sur la responsabilité historique de tous les juges, d’autre part, qui y ont siégé dans la liquidation et l’assassinat de la démocratie centrafricaine, nous nous faisons l’humble devoir de rendre public le procès – verbal n°041/OPJ/du 26 mai 2021 intitulé « Renseignements Judiciaires » dans l’Affaire  » Yaya Didier, Djadder – Kangang Dieu – Merci Lazare et Autres C/ Mbaïkoua Timoléon et sa campagne électorale ».

Affaire à suivre……

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here