Centrafrique : « Elections locales » : Félix Moloua a présidé le 28 mai 2024 une réunion du comité stratégique d’appui au processus électoral, une structure manifestement illégale !

0
55
36 ANS APRÈS, LA RCA EST SUR LA VOIE D’ORGANISER LES ÉLECTIONS LOCALES
Le budget des élections locales est revu en baisse et le chronogramme électoral inchangé afin de permettre aux Centrafricains d’aller élire les conseillers municipaux en Octobre 2024.
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement monsieur Félix MOLOUA a présidé en mi-journée du 28 Mai 2024 dans la salle de conférence de la Primature une réunion du comité stratégique d’appui au processus électoral. Le Président de l’Autorité Nationale des Élections (ANE) Dr Mathias Barthélémy MOROUBA y prenait part. Quelques membres du gouvernement dont celui des finances et du budget monsieur Hervé NDOBA, de nombreux représentants des partenaires techniques et financiers, les membres de la société civile ainsi que le coordonnateur de la plateforme des leaders jeunes de l’opposition démocratique monsieur Saint-Cyr TANZA y étaient présents.
L’objectif de la rencontre du jour était de statuer sur les travaux du comité technique conjoint relatifs à la validation du budget des élections locales prévues en Octobre 2024.
En effet, face « aux contraintes financières actuelles du pays, marquées par la rareté des ressources et les difficultés de mobilisation des ressources auprès des partenaires techniques et financiers » et « la détermination du gouvernement de tenir les élections locales libres, transparentes et inclusives » dans le délai, il était important de revoir le budget qui était de $19 millions au début. Le nouveau budget est de $14 millions qu’il faut mobiliser. Le gouvernement centrafricain a fait une annonce par le biais de l’argentier centrafricain de $3 millions pour soutenir l’acquisition du matériel électoral. Ce qui réduit le budget à $11 millions. Avec la convention signée par l’Union Européenne et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)en vue d’appuyer les élections locales de $2 millions, il reste désormais le gap de $9 millions à combler pour la tenue des élections locales en Octobre prochain.
Ce qui a poussé les participants à cette réunion de faire des plaidoyers auprès des autres partenaires de la RCA pour réussir ce défi. Une délégation centrafricaine se rendra au Cameroun au mois de Juin pour y rencontrer des représentants de certains partenaires pour poursuivre les plaidoyers.
Organiser les locales, c’est un défi qui est à relever par la République Centrafricaine qui a eu à organiser ces dernières municipales le 28 Mai 1988. 36 ans après, le pays doit gagner ce pari pour renforcer la gouvernance locale en permettant aux élus locaux gérer dorénavant les problèmes locaux.
Malgré ce gap de $9 millions, le Président de l’ANE reste positif sur la tenue des locales en Octobre. « Le changement du chronogramme électoral n’est pas au programme pour le moment  » a rassuré Dr MOROUBA suite à la question de Dr Paul Crescent BENINGA, membre de la société civile qui prenait part à la réunion.
Source : Primature RCA Officielle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici