Centrafrique : Dondra alias « Gbongon » visé par une plainte déposée près le tribunal de Saint – Denis en France ?

0
105

 

Faisant suite à notre dernier article intitulé « Centrafrique : Dondra alias « Gbongon » a – t – il dépucelé sa propre nièce » publié le 02 septembre 2022, des sources proches du Tribunal de Grande Instance de Bangui et quelques hommes en toge ayant requis l’anonymat, viennent de rapporter à notre Rédaction que plusieurs organisations nationales et internationales en charge de la promotion et de la protection des femmes et des enfant se sont saisies de l’affaire, et l’une d’entre elles, très puissante dont le cabinet est situé en France, aurait déposé une plainte pour « exploitation et abus sexuels sur mineur », après une enquête qu’elle aurait menée à Bangui, d’une part, près des parents, amis et connaissances de Dondra, et d’autre part, auprès des autorités de police judiciaire, chargées de gérer le dossier de la petite Adeline.

Cette action est alors engagée, en sus de la plainte déposée par la famille de Dondra à la brigade criminelle, suite à l’acte de viol dont il se serait rendu responsable et coupable sur sa propre nièce du nom de Adeline, âgée seulement de 16 ans, et pour laquelle ce dernier est convoqué à la brigade, le lundi 05 septembre 2022. Ira – t – il ? Ou bien arguant de son statut de député, donc de représentant de la nation couvert par l’immunité parlementaire, pendant toute la période de son mandat, refusera – t – il purement et simplement de déférer à cette convocation pour la deuxième fois ?

Dans tous les cas au stade actuel de la procédure engagée contre lui tant à Bangui qu’à Paris, l’ancien directeur général du Fagace, l’ancien ministre des finances et du budget, l’ancien premier ministre et actuel 1er secrétaire exécutif national adjoint du MCU ne pourra plus commettre l’imprudence de mettre les pieds en France, car, le faisant, il courrait le gros risque de toute sa vie, celui de se faire arrêter à l’aéroport, d’être menotté et jeté en prison pour longtemps. A l’écoute de cette triste nouvelle, sa femme légitime avec qui il a eu des enfants et qui vit en France l’aurait appelé au téléphone, et l’aurait copieusement insulté. Elle aurait même demandé purement et simplement le divorce, pour la simple raison qu’elle aurait déclaré n’être plus en mesure de supporter l’infidélité de son époux si maladive au point d’aller coucher avec sa propre nièce de surcroît une mineure.

A l’heure où nous mettons en ligne cet article, il nous a été révélé que l’homme  serait tombé très malade, après avoir été mis au courant de la plainte déposée contre lui en France. En outre, plusieurs députés que nous avons interrogés à l’assemblée nationale ont déclaré que si l’enquête venait à confirmer réellement que leur collègue eût commis cet acte, alors une procédure serait immédiatement enclenchée pour lever son immunité parlementaire et le remettre à la justice pour qu’il puisse répondre de ses actes. Un autre député nous a dit que depuis l’annonce de cette information relative au viol de la petite Adeline, Dondra n’a plus mis les pieds à l’assemblée nationale, même lors de la 2 session ordinaire des députés. Est-ce par honte ou par peur d’être sali devant ses collègues ?

Décidemment, Dondra est un vrai Monstre !

Affaire à suivre….. !!!!

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here