Centrafrique : Dondra alias « Gbongon » a – t – il dépucelé sa propre nièce ?

0
99

Centrafrique : Dondra alias « Gbongon » a – t – il dépucelé sa propre nièce ?

Il y a quelques jours, selon des informations qui circulaient activement sur les réseaux sociaux et largement partagées, une haute autorité de la République, un ancien premier ministre, devait répondre à une convocation de la police de la brigade criminelle, suite à une plainte déposée contre elle par des membres de sa propre famille. Après quelques investigations, il s’agirait d’un certain Henri Marie Dondra, ancien directeur général du Fagace, ci – devant ministre des finances et du budget, précédemment premier ministre, 1er secrétaire exécutif national adjoint du MCU et actuellement député du 1er arrondissement de la ville de Bangui.

Pour la petite histoire, Henri Marie Dondra avait pris sur lui la responsabilité d’élever sa nièce qui s’appelait Adeline, âgée de seize (16) ans. Elle dormait chez lui dans sa belle villa sise à la Cité Belle Vue, dans le 7ème arrondissement, et ne manquait de rien, au grand bonheur de ses parents. Mais, un jour, l’une de ses nombreuses maîtresses, un membre du gouvernement, qui vivait aussi dans la même maison, va surprendre ce dernier en train de faire l’amour avec la petite. Très courroucée, et pour avoir été chassée de la maison plus tard par son Prince charmant qui l’aurait surprise, elle aussi, en flagrant délit d’adultère dans le lit conjugal  avec un jeune étalon venu de France, elle aurait juré ses grands dieux de lui rendre la vie difficile à l’avenir.

C’est donc elle qui aurait fait fuiter cette information. Elle l’aurait si distillée, telles de folles rumeurs, dans la ville de Bangui et les grands milieux que la presse en a été renseignée et que la famille de la petite a fini par en être saisie. C’est donc après une réunion de famille et faisant suite à un grand tapage organisé vainement devant sa villa à Ouango, que cette plainte a été déposée contre le mis en cause à la brigade criminelle.  A l’audience, et ayant constaté l’absence de la partie défenderesse, du fait de ce que Dondra jouirait de l’immunité parlementaire, en sa qualité de député et représentant de la nation dans l’exercice de ses fonctions, l’officier de police judiciaire en charge du dossier aurait demandé à la partie demanderesse, donc à la famille, de faire subir à la petite Adeline un test sérologique. Les résultats de cet examen seraient positifs, d’après des sources proches de la famille. Eu égard aux gentilles indiscrétions faites par Adeline, c’est Dondra qui l’aurait dépucelée sans préservatifs, coucherait trois (3) à quatre (4) fois par semaine avec elle, et qu’elle n’aurait jamais couché de toute sa vie avec un homme.

Voilà de très révoltantes et fracassantes révélations qui viennent confirmer une fois de plus les nombreuses dénonciations qui fusaient et qui ne cessent de fuser de toutes parts sur les comportements peu très catholiques de celui qui a été bombardé ministre des finances et du budget de mars 2016 au 11 juin 2021, grâce à ses appuis financiers et matériels à la propagande du Candidat des Pauvres en 2015, mais dont le parcours scolaire, universitaire et professionnel est grossièrement truffé de faux et usage de faux et de malhonnêteté. Un homme qui fut premier ministre, chef du gouvernement, qui est actuellement député, donc représentant de la nation, qui veut devenir président de la République, par conséquent qui a l’obligation de défendre et protéger les enfants et le peuple, mais qui se permet, avec une totale libéralité, le luxe de violer et nuire à la vie d’une gamine et très certainement de beaucoup de jeunes filles, naïves, cupides trop matérialistes.

Pour confirmer toutes ces informations et comme élément irréfragable de preuve, des sources proches de la famille ont fait parvenir à notre Rédaction une copie des examens sérologiques de la petite Adeline.

Affaire à suivre…… !!!

La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here