Centrafrique : discipliné par le FMI, l’Imposteur de Bangui met de l’eau dans son vin, attache ses chiens de guerre et discipline son gouvernement

0
356

 

DECLARATION
DE SON EXCELLENCE LE PROFESSEUR FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT
A
L’OCCASION
DE L’ADOPTION, PAR LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FMI, DU PROGRAMME FINANCE PAR LA FACILITE ELARGIE DE CREDIT
———————-
Bangui, le 29 avril 2023

Mes Chers Compatriotes,
Le 27 avril 2023, le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé en faveur de la République Centrafricaine, notre cher et beau Pays, un programme d’une durée de 38 mois, assorti d’un financement d’environ 189 millions 500 mille Dollars américains, soit 113 milliards 120 millions de FCFA.
L’approbation de ce programme financé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC) du FMI, qui intervient dans un contexte économique marqué par plusieurs chocs internationaux, y compris la grande pénurie de financement, récompense la politique budgétaire prudente que nous menons, tout en veillant à préserver rigoureusement les dépenses sociales prioritaires.
Cette approbation récompense aussi les efforts entrepris en vue de mobiliser davantage de ressources domestiques.
Je tiens donc à exprimer ma gratitude aux Dirigeants du FMI pour avoir su rétribuer le travail difficile mais indispensable que nous réalisons actuellement pour le bien à court, moyen et long termes des populations centrafricaines, et en particulier les couches les plus vulnérables.
Ce Programme financé par le FMI aura particulièrement des synergies et des complémentarités avec les appuis financiers de la Banque Mondiale et de la Banque Africaine de Développement (BAD), attendus pour 2023.

Il s’agit précisément du projet de la Banque Mondiale couvrant le financement des dépenses récurrentes de sept (7) Départements ministériels à caractère social et d’un appui budgétaire financé par la BAD.

Je tiens ainsi à remercier les Responsables de ces deux institutions multilatérales de développement pour leurs actions pertinentes en soutien à nos politiques publiques.

Le Programme financé par le FMI contribuera spécifiquement à la mise en œuvre de notre agenda de réformes visant à renforcer le cadre macroéconomique ainsi que la résilience des finances publiques; ce qui constitue des prérequis pour la création d’une croissance économique soutenue, durable, inclusive et réductrice de la pauvreté.
La mise en œuvre de cet agenda de réformes permettra aussi d’améliorer la capacité à fournir des services publics de qualité aux Centrafricaines et aux Centrafricains en général, et en particulier aux couches les plus vulnérables de la population.
Sans détailler les mesures prévues, ce qui sera très prochainement effectué par le Gouvernement, je voudrais rappeler que cet agenda de réformes est axé sur :
– l’amélioration et la sécurisation des recettes intérieures grâce notamment à l’utilisation de la déclaration électronique des impôts et une meilleure centralisation des recettes de service ;

– la réforme du secteur des hydrocarbures afin d’endiguer la croissance du marché informel et éviter les pénuries de carburant ;

– l’amélioration de la transparence budgétaire en mettant l’accent sur l’accélération de la digitalisation et la modernisation des systèmes informatiques de gestion des finances publiques ;

– le renforcement de la lutte contre la corruption et de la transparence dans la gestion des marchés publics, avec comme pierre angulaire une nouvelle loi anti-corruption alignée sur les meilleurs pratiques existantes ;

– la préservation des dépenses sociales ; et,

– l’amélioration du climat des affaires à travers, entre autres, la mise en vigueur d’un Code minier répondant aux meilleurs standards internationaux.

J’ai instruit le Gouvernement d’assurer, dès à présent et sans ménagement, la mise œuvre effective et totale de cet agenda de réformes appuyé par le programme financé par le FMI.
Par ailleurs, afin de garantir une mise en œuvre réussie de cet agenda de réformes, j’invite le Gouvernement à dialoguer, dans un esprit d’ouverture totale, avec les Partenaires Sociaux.
Je vous remercie.

La Renaissance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici