CENTRAFRIQUE/DICTATURE TOUADÉRA: AU COMMENCEMENT DES MILICES ÉTAIENT…

0
265

CENTRAFRIQUE/DICTATURE TOUADÉRA: AU COMMENCEMENT DES MILICES ÉTAIENT…

TOUADERA, ARTHUR PIRI, SANI YALO, EVARISTE NGAMANA ET DIDACIEN KOSSIMATCHI NOUS CACHENT TOUT, ILS NOUS DISENT RIEN.
6 Juillet 2017

Pour être efficace, un régime agit parfois dans le secret. Or, les sociétés contemporaines aspirent à la transparence. La moindre rétention d’informations fait naître des scénarios fantasmagoriques qui, à l’ère d’internet, font très vite le tour du monde. Cette bande de crapules qui entoure TOUADERA de nos jours se cachent pour monter des coups à la place des programmes politiques dignes de ce nom. Ils se font appeler injustement les grands stratèges du régime de DAMARA.

Les illettrés auraient gouverné la RCA mieux que Faustin Archange TOUADERA. Ce dernier est devenu cupide, par tous les moyens, il cherche à s’enrichir. En imposant l’homme le plus dangereux des hommes d’affaires Centrafricains au BARC, il signe en même temps l’arrêt de mort de ce bureau. Naturellement, il ne fait pas pour rien, il le fait pour avoir sa part de tout ce que SANI YALO peut tirer de ce bureau. Pour la petite histoire, l’homme d’affaires à la mauvaise réputation a acheté une belle voiture pour donner à son président chéri. Qu’est ce qui prouve que ce dernier a acheté une voiture ?

Il a bien pu demander aux nombreux Camerounais Fémans avec lesquels il est régulièrement en contact pour lui donner un véhicule afin d’appâter le Président. Le Président est tombé dans une mafia les mains et les pieds liés, en récompense, Faustin Archange TOUADERA lui a donné une chambre à l’année au Ledger Plazza (Hôtel Centrafricain) pour des réunions de stratégies dit-on. C’est de là, que SANI YALO et les obligés de TOUADERA font des réunions dites de stratégies. En compagnie du Directeur de Cabinet du Ministre Secrétaire Général (SGG) Evariste NGAMANA, Didacien KOSSIMATCHI, Directeur des Examens et Concours (DEC), le Ministre Contrôleur Général du secteur Parapublic Arthur PIRI, Déde Nambéaré, Chargé de Mission Jeunesse du Premier Ministre, BATA Fortuné, Directeur Général de SOCASP.

SANI YALO dirige d’une main de fer cette bande de crapule, il escroque les investisseurs, il monnaye les audiences avec le Chef de l’Etat. Ce qui est incroyable, est le fait qu’un semi lettré comme Sani YALO manipule ceux qui ont un peu de jugeote, ainsi va la Centrafrique de l’homme de DAMARA. Pour couronner le tout, Sani YALO raconte que le président ne peut rien décider sans son aval. Il l’aurait fabriqué de toutes pièces selon les dires de ce dernier. Saperlipopette, une histoire incroyable. Dire que ce sont les intellectuels de haut vol qui tiennent la barque, que des professeurs, cela n’est pas étonnant quand on voit le niveau de nos étudiants à l’université de Bangui. Rien ne marche au sommet de l’Etat, à l’image du tout puissant Directeur de Cabinet Evariste NGAMANA, un abbé défroqué pour sa mauvaise conduite dans le sacerdoce, qui prend des décisions allant à l’encontre de son Ministre.

Celui qui se targue d’être l’éminence grise du clan Touadera s’arroge le titre de beau-fils pour pomper la moutarde dans les narines de personnes respectables. Les fous de TOUADERA sont à pied d’œuvre pour tenir la barque qui chavire au vu et au su de tout le monde, au lieu d’appliquer une politique visant à aider à l’avancement du pays, ils torpillent automatiquement les initiatives des fils du pays qui veulent bien trouver un début de solution aux nombreux problèmes Centrafricains. Adoubé de l’homme à tout faire, le calamiteux Didacien KOSSIMATCHI, cet accidenté scolaire à la méninge congelée, tricheur de notoriété publique qui passe tout le temps à racketter au nom de Touadera, ces pseudos stratèges multiplient les errements pour précipiter la fin de Touadera, devenu leur dindon de la farce.

Et comme une invite au bal de vampires, l’arriviste PIRI autoproclamé « tout-puissant » du régime en dépit de son passé de vendeur à la sauvette sollicite le service du chercher à manger national Patrick Nambeanré, le traître et nécessiteux connu de tous les hommes politiques et du fichiste Fortuné Batta, ces tristement célèbres ne cessent de faire parler d’eux sous le soleil de Damara. On aura vu de toutes les couleurs avec ce pouvoir de Touadera qui vacille en longueur du temps. De son coté, Sani YALO est entrain de monter sa propre rébellion à l’insu de TOUADERA qui sera surpris de cette action menée par son père spirituel. Advienne que pourra. Ainsi va la Centrafrique du TINTIN DE DAMARA

SAMABA Ghislain

[http://infrarouge.over-blog.com/…/touadera-arthur-piri-sani…]

L’image contient peut-être : 5 personnes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here