Centrafrique : « Des ressortissants américains refoulés à l’aéroport de Bangui »: Messieurs Joe Biden et Anthony Blinken et Mme Patricia Mahoney, s’il en est ainsi du bois vert qu’en serait – il du bois sec ?

0
104

Centrafrique : Des ressortissants américains refoulés à l’aéroport de Bangui

Publié le 31.01.2024 à 5h40 GMT

Le 7 janvier, trois ressortissants américains se sont vu refuser l’entrée en Centrafrique, juste après avoir atterri à l’aéroport international de Bangui-M’Poko à bord d’un vol de la compagnie aérienne Air France en provenance de Paris. Les individus, qui se sont présentés à la police des frontières comme des employés de l’ambassade des États-Unis, ont été priés de reprendre l’avion en direction de l’aéroport Charles-de-Gaulle. Les équipes dirigées par Patricia Alice Mahoney, ambassadrice américaine à Bangui, n’ont pas été en mesure de débloquer la situation.

Ces tracasseries visant des citoyens américains, pourtant dispensés de visa, se sont intensifiées depuis quelques mois (AI du 30/11/23). Fin 2023, au moins cinq ressortissants avaient connu des mésaventures similaires. Celles-ci se produisent dans un contexte où la société militaire privée américaine Bancroft s’installe à bas bruit à Bangui. Parallèlement, Moscou reprend le contrôle des paramilitaires russes de Wagner, en particulier dans la capitale (AI du 19/01/24).

Les réseaux centrafricains prorusses, plutôt discrets depuis la mort d’Evgueni Prigozhin, au mois d’août, commencent à se réactiver depuis la semaine dernière. Une centaine de personnes se sont rassemblées, le 25 janvier, devant l’ambassade des États-Unis pour demander « le départ de Bancroft » et « la fin de l’entrée illégale des Américains » en Centrafrique. L’appel à manifester a été lancé par un obscur « Comité d’initiative, de contrôle et d’investigation sur les actions des États-Unis en Centrafrique ».

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici