Centrafrique : des enseignants didacticiens contraints au chômage dénoncent et accusent Jean – Laurent Syssa – Magalet

0
1180

 

Collectif des Enseignants Didacticiens Ressortissants de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO)- France Tel : Coordination :75 390 298 Secrétariat : 72 280 229 ———————————————————————————————— COMMUNIQUE DE PRESSE N°001/23

En 2018 puis 2019, vingt enseignants boursiers sélectionnés par voie de concours, organisé conjointement par l’Ambassade de France à Bangui, l’Université de Bangui et l’École Normale Supérieure de Bangui, étaient partis en France à l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), Institut National Supérieur du Professorat et de l’éducation (INSPE), pour suivre des études dans les didactiques des différentes disciplines.

Selon les termes de cette convention-cadre signée le 13 février 2018 entre l’Université de Bangui, représentée par le Pr. Jean-Laurent SYSSA- MAGALET à l’époque Recteur de l’Université de Bangui et M. Matthieu GALLOU, représentant l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), ces Enseignants boursiers formeront à leur retour, à l’École Normale Supérieure (ENS) de Bangui ou dans les Centres Pédagogiques Régionaux repartis sur toute l’étendue du territoire centrafricain. Une publication datant du 12 août 2019 sur la page Facebook de l’Ambassade de France à Bangui a clarifié davantage les termes de cette bourse d’étude.

Force est de constater que depuis le retour de ces Enseignants en 2021, après deux ans d’étude, le Ministre de l’Enseignement supérieur et la direction de l’ENS ont catégoriquement refusé d’utiliser ces Enseignants didacticiens, prétextant que l’Université de Bangui ne recrute plus d’Assistants. Aujourd’hui, ces Enseignants didacticiens, pourtant agents de l’État, sont contraints au chômage.

Le Collectif rappelle au Ministre de l’Enseignement supérieur et à la Direction de l’ENS de Bangui que le départ de ces Enseignants en France a été motivé par le Gouvernement centrafricain qui voulait doter l’École Normale Supérieure (ENS) de Bangui d’Enseignants qualifiés en didactique de différentes disciplines.

Le Collectif prie le Ministre de l’Enseignement supérieur de respecter les closes de la Convention-cadre qu’il a lui-même signée le 13 février 2018 à Brest en France.

Fait à Bangui le 02 mai 2023

Pour le Collectif Le Coordonnateur Darlan Lemerci POUMANGO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici