Centrafrique : des élections sans témoin, sans arbitre et peut-être sans le peuple

0
309
Centrafrique : des élections sans témoin, sans arbitre et peut-être sans le peuple
Le gouvernement centrafricain maintient la date du 27 décembre pour la tenue des scrutins présidentiel et législatif malgré les retards et les nombreuses irrégularités signalées après la publication des listes électorales.
Le président sortant Faustin-Archange Touadéra se trouve aujourd’hui dans une position de force qui lui permet de refuser tout dialogue avec l’opposition et de préparer sa réélection au premier tour dans des conditions contestables.
Philippe Dieudonné

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here