Centrafrique : Des Centrafricains meurent aussi à Birao

0
362

CENTRAFRIQUE: DES CENTRAFRICAINS MEURENT AUSSI À BIRAO
Par Didier Kassaï

Je n’ose pas croire que Birao puisse être brûlée par ses propres enfants, ceux qui hier avaient pris des armes pour, disait-on, réclamer, entre autres, son développement et pour mettre terme à son enclavement et la misère de sa population. Revendications acceptables, même si les moyens utilisés n’étaient pas les meilleurs.

Aujourd’hui, on sait que les gens nous mentaient. Birao est brûlée par la seleka. Sa population qui était censée être protégée par « ses fils » est entrain d’être massacrée par ceux-ci. Pour une fois, on ne va pas nous parler de conflit seleka-antibalaka, ou chrétiens-musulmans. Cette seleka qui hier embobinait tout le monde dans un conflit injustifié est entrain de montrer son vrai visage. Et les victimes de cette barbarie n’ont plus de religion, ce sont des Centrafricains qu’ils massacrent et vont continuer à les massacrer tant qu’ils auront les armes entre leurs mains. Parce que, hier, on n’a pas voulu les désarmer, ils ont été confortés dans cette campagne meurtrière , ils se sont sentis les ailes poussés…parce qu’aucun des chefs n’a encore rejoint les antibalaka à la CPI, ils ont désormais le feu vert pour tuer. Ils sont entrain de montrer aux yeux de la communauté nationale et internationale qu’ils sont et restent des démons. Et les femmes, et les enfants, et des familles innocentes vont continuer à faire les frais d’un conflit des trafiquants cruels et sans cœur spécialisés en pillage du pays.

[https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1881571895278579&id=100002773610430]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here