Centrafrique : « Déficit démocratique, Groupe Wagner, violations des droits de l’homme »: l’UE soutient le pouvoir illégal et illégitime de l’Imposteur et du Criminel de Bangui et finance la tenue des élections locales à hauteur de 2 millions d’euros !

0
30

 

Allocution du Président de l’A.N.E à l’occasion de la cérémonie de signature de la convention de financement entre l’Union Européenne et le Gouvernement Centrafricain.

• Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement;
• Mesdames et Messieurs les Ministres, membres du Gouvernement ;
• Excellence Monsieur l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne en RCA ;
• Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Missions diplomatiques et consulaires;
• Madame la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies, Cheffe de la MINUSCA ;
• Monsieur le Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD/PAPEC) ;
• Mesdames et Messieurs les Commissaires Electoraux ;
• Mesdames et Messieurs les membres de Cabinets de la Présidence de la République, de l’Assemblée Nationale et de la Primature ;
• Distingués invités ;
• Mesdames et Messieurs en vos rangs et qualités respectifs tout protocole observé;
C’est avec un réel plaisir que je nous vois réunis ce jour pour célébrer cet événement capital : la signature de la convention de financement qui va permettre de relancer définitivement le processus électoral devant aboutir aux élections locales.
Le cycle électoral amorcé par les élections présidentielle et législatives de 2020-2021 aurait pu se poursuivre et se parachever avec l’organisation, il y a quelques mois déjà, des élections municipales et régionales.
Mais les difficultés de tous ordres, ont failli compromettre les efforts de mobilisation de ressources devant permettre la poursuite et la clôture du cycle électoral engagé depuis 2019 par la tenue des élections locales.

Toutefois, qu’il me soit permis de saluer ici la volonté manifeste du Gouvernement centrafricain, l’engagement résolu des partenaires et la détermination inébranlable de l’A.N.E en faveur de l’organisation des élections locales jamais tenues depuis plus de 30 ans en RCA.
C’est dire que la cérémonie d’aujourd’hui qui intervient dans un contexte particulier, caractérisé par la difficulté de mobilisation des ressources nécessaires au financement des élections locales, marque un tournant décisif dans la mise en œuvre de ce processus.
Avec ce financement de deux millions d’euros et le soutien déjà disponible du gouvernement à hauteur de trois cent trente mille Euros (330.000), le Basket Fund que gère le PNUD dispose d’environ deux millions et demi d’Euro pour les opérations de mise à jour du fichier électoral, sur un montant initial de huit millions de dollars environ.
Ce financement va jouer un rôle crucial dans les préparatifs des élections locales, en nous fournissant les moyens de démarrer effectivement les opérations de révision du fichier électoral.
Mesdames et Messieurs, distingués invités,
Vous comprendrez aisément qu’il y a un gap de 5,5 à 6 millions d’Euros qu’il convient de combler en urgence, pour permettre de finaliser les opérations de révision du fichier électoral et de disposer d’une liste électorale transparente, inclusive, fiable et à jour, devant servir à la fois pour les élections locales de 2024-2025 et les élections présidentielle et législatives de 2025-2026 qui se pointent à l’horizon.
Au regard de l’enjeu que représentent ces élections locales à savoir, la consolidation de la gouvernance démocratique, la réconciliation nationale, le renforcement de la participation politique des populations à la base, y compris des femmes, des jeunes, des personnes déplacées internes et des minorités, ainsi que le développement et la consolidation de la paix, j’ose espérer que ce gap sera rapidement comblé y compris pour le budget général des élections locales évalué à environ 18 millions de dollars américain.
J’espère surtout que la voie ouverte par l’Union Européenne et le gouvernement centrafricain, sera également suivie par les autres partenaires en vue de relever le défi de la mobilisation de ressources nécessaires au financement de ces élections locales.
Je tiens à exprimer au nom des membres et du personnel de l’ANE et au mien propre mes sincères remerciements à tous ceux qui ont contribué à la concrétisation de ce partenariat financier.
Votre confiance en notre institution et votre engagement envers la cause des élections sont des témoignages précieux de votre soutien et de votre solidarité au peuple centrafricain.
L’A.N.E, par ma voix, s’engage solennellement à ce que les fonds alloués soient gérés avec transparence, efficacité, responsabilité et selon les règles de l’art.
Nous mettrons tout en œuvre pour que chaque centime investi soit utilisé de manière judicieuse et au service de notre mission avec le concours du PNUD dont je remercie le Représentant pour sa disponibilité et son dynamisme habituel.
Je renouvelle mes remerciement à l’endroit du Gouvernement Centrafricain et à tous les partenaires qui n’ont ménagé aucun effort pour l‘atteinte de cet objectif et plus particulièrement à son Excellence M. l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne

Je vous remercie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici