CENTRAFRIQUE : DE QUI ABBAS SIDIKI SE MOQUE-T-IL ?

0
579

Jean- Pierre BEMBA ne se trouvait pas à Bangui quand des actes criminels ont été perpétrés par les Banyamulengue sur les populations centrafricaines. Il en a porté toute la responsabilité. Incarcéré par la Cour pénale internationale pendant près de dix ans pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité avant d’être acquitté en 2018, il aura payé de sa personne, fut-il à minima.

En Côte d’Ivoire, il n’a jamais été dit et prouvé, que Laurent Gbagbo ou Blé Goudé, avaient tué de leurs propres mains, ou pris part personnellement aux crimes pour lesquels la Cour Pénale Internationale a demandé et obtenu que ces derniers soient traduits devant la justice. Ils ont été ainsi privés de liberté pendant de nombreuses années.

Qui peut témoigner, qu’il a entendu dire ou qu’il a vu de ses yeux de chair, l’ancien chef rebelle Antibalaka Patrice-Edouard Ngaïssona en personne, en train de ligoter, égorger, tuer à la machette ou passer par les armes toutes les victimes mises à sa charge ? Néanmoins, il a été extradé à la Haye où il attend de répondre de tous les crimes commis par les hommes dont il était le chef.

ABBAS SIDIKI DOIT PAYER AUJOURD’HUI DE SA PERSONNE TOUS LES CRIMES DONT DES ÉLÉMENTS CRIMINELS APPARTENANT AUX 3R SE SONT RENDUS COUPABLES.

D’ailleurs, de qui ce Général de pacotille veut-il donc se moquer quand il affirme que « la tuerie des villageois survenue à Koudjeli et Limouna le 21 mai 2019, est perpétrée par les éléments des 3R à leur PROPRE GRÉ » ?

Qui peut accueillir en toute sérénité et croire à la sincérité du Criminel en Chef SIDIKI, quand il revient au lieu de son crime, les yeux pleins les larmes de crocodile, pour déclarer et écrire sans sourciller : « Nous adressons nos condoléances aux familles éprouvées » ?

De qui ABBAS SIDIKI veut-il se moquer quand on sait pertinemment que les mêmes actes et scènes sont susceptibles de se reproduire demain ?

Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages !

Et puisque nos morts ne peuvent plus revenir à la vie, au lieu de pleurer indéfiniment – ce que nous faisons depuis deux décennies -, nous voulons une fois de plus aujourd’hui, transformer nos larmes de détresse et notre deuil collectif, en véritable HYMNE DE PAIX dans la dignité, mais encore et surtout en CRI D’ESPOIR ET DE JUSTICE.

Voilà pourquoi, le Président Faustin Archange TOUADERA, son Chef de Gouvernement Firmin NGEBADA, ainsi leurs partenaires de l’UA et de la MINUSCA ne devraient pas manquer une si belle occasion d’AGIR mais surtout de se RACHETER en essayant de nous convaincre de la sincérité des engagements pris au nom du peuple à Khartoum.

Le peuple réclame et n’attend qu’une seule chose : L’ARRESTATION ET LA MISE Á LA DISPOSITION DE LA JUSTICE CENTRAFRICAINE DU CHEF REBELLE SIDIKI ABBAS, commandant en chef du groupe 3R.

Nous ne saurons nous consoler, nous contenter et nous satisfaire uniquement de la capture de 4 minables commandants qui seraient déjà sous les verrous.

GJK-Guy José KOSSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here