CENTRAFRIQUE : DE LA COLLABORATION DE LA MINUSCA AVEC LES MERCENAIRES DU GROUPE WAGNER

0
350
POURQUOI LA MINUSCA SERAIT SUSCEPTIBLE, DANS LES PROCHAINES HEURES, D’ÊTRE CONSIDÉRÉ COMME UNE FORCE HOSTILE À LA COALITION DES PATRIOTES POUR LE CHANGEMENT (#CPC)
De leurs collaborations effectives avec les mercenaires aux services de Faustin Archange Touadera, en violation flagrante de l’Embargo décrété par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, New York, et des faits de crimes de guerre perpétrés par des éléments de la MINUSCA ces dernières heures, sur des éléments de la CPC, obligeraient l’État-major CPC à considérer les Casques Bleus comme des forces hostiles aux Centrafricains et à la CPC.
Nous demandons aux opinions publiques Centrafricaine et Internationale de constater ces faits très graves ainsi relevés:
À BOSSEMBÉLÉ, DANS L’OMBELLA-M’POKO, un contingent PORTUGAIS sous emblème des

Nations Unies :
1) A barricadé la route et empêché toute circulation,
2) Tire sans distinction sur les cortèges de la CPC ramenant des blessés du front de BOALI pour les faire soigner à Bossembélé.
3) Des éléments de ce contingent PORTUGAIS ont procédé à l’arrestation, depuis hier soir d’éléments Anti-Balaka, membres de la CPC revenant de Boali. Jusqu’en ce moment, où nous mettons sous presse, aucun de ces Anti-Balaka n’ont donné de vie; ils auraient été tués.
DE LA COLLABORATION DE LA MINUSCA AVEC LES MERCENAIRES DU GROUPE WAGNER
Des mercenaires SYRIENS recrutés par le Groupe WAGNER, pour le compte de Faustin-Archange Touadéra font actuellement route vers Boali, bénéficiant de l’appui de la MINUSCA pour prendre à revers des éléments de la CPC. Malgré les déclarations du vice-ministre des Affaires étrangères, en date du lundi 21 décembre 2020, Mikhaïl BOGDANOV, cité par l’agence INTERFAX, « nous n’envoyons pas de troupes ( en Centrafrique), nous respectons toutes les exigences des résolutions de l’ONU « , sur les théâtres des opérations, la CPC constate que la MINUSCA manoeuvre en intelligence avec les mercenaires recrutés par Faustin Archange TOUADÉRA.
VOICI POURQUOI LA MINUSCA EST UNE FORCE HOSTILE POUR LES CENTRAFRICAINS ET LA CPC
En dépit de l’appel lancé dans la Déclaration 01, à tous les éléments CPC à  » protéger et à laisser passer librement les véhicules des Nations-Unies, de la MINUSCA, de toutes les ONG internationales et nationales et tous les cortèges battant pavillon diplomatique », ces dérives persistantes obligeraient les éléments CPC, partout où ils se trouvent, à considérer la MINUSCA comme des FORCES HOSTILES et à ouvrir le feu sur ses contingents Casques Bleus.
Lu Pour Vous
La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here