Centrafrique : « Covid – 19 » : un ministre – conseiller à la présidence de la République qui est allé se balader à une place mortuaire

0
1693

Le dimanche 22 mars 2020, le 4ème cas de contamination au coronavirus a été révélé cet après – midi par un communiqué du ministère de la santé et de la population dûment revêtu du sceau et du seing du Dr Pierre Somsè, abandonné depuis lors seul au front de la lutte contre cette pandémie par l’insouciante et criminelle association des malfaiteurs au pouvoir à Bangui.

Il s’agit d’un ministre – conseiller à la présidence de la République, dont nous taisons le nom par pudeur et respect dû à sa personne, mais appartenant à un groupe armé, débarqué à Bangui le vendredi dernier, après avoir séjourné dans un pays européen et bloqué à l’aéroport international Charles De Gaulle, nous ont rapporté des sources proches de la présidence centrafricaine. Il a développé les symptômes le samedi 21 mars 2020, après avoir été se balader à une place mortuaire à Bimbo.

Aux dernières nouvelles, outre les cas du président de la République, du premier ministre qui serait actuellement très inquiet de son sort, de plusieurs membres de leur gouvernement qui ont refusé sciemment de se mettre en quarantaine et se faire dépister, afin de protéger leurs proches collaborateurs, leurs familles et le peuple centrafricain, il nous a été révélé que quatre autres ministres seraient testés formellement positifs. Mais, au lieu de prendre des mesures rigoureuses à leur endroit, la décision aurait été prise en conseil des ministres de faire un blackout total sur cette information, en sus de leur insouciance totale face à l’avancée de la crise, en refusant de fermer les frontières, les écoles, les places mortuaires, les lieux de culte, de viviers potentiels et substantiels à  sa propagation. Et de mettre in fine en place la fameuse commission scientifique, pourtant annoncée par le mathématicien de Boy – Rabé, il y a quelques jours, et de la doter des moyens humains, matériels et financiers.

L’heure est plus que grave et des Centrafricains vont mourir à cause de ces criminels !

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here