Centrafrique : « Covid – 19 »: l’irresponsabilité et le mensonge du Gangster de Bangui s’éclatent au grand jour

0
410

CENTRAFRIQUE: PRÉSIDENCE , FAUSTIN ARCHANGE TOUADÉRA A-T-IL REÇU, CE WEEK-END, LES RÉSULTATS DE SON 2è EXAMEN DE CONTRÔLE, DEPUIS KIGALI (RWANDA)?

Mardi dernier, 7 avril 2020, des prélèvements sanguins et d’autres, au niveau nasal ont été faits sur la personne du président Centrafricain, Faustin Archange Touadera, par un médecin militaire du contingent Rwandais des casques bleus, aux fins de contrôle médical #Coronavirus, suite à un traitement administré pendant plus de dix jours par le même praticien militaire.
Sans doute, à partir de ce post, les #VasesCommunicants officieux ou officiels de la #Touadérade rétorqueront qu’en raison de la fermeture actuelle, mais temporaire, de l’Institut Pasteur de Bangui, depuis…mardi, pour une opération de décontamination de fond, le Chef d’État Centrafricain aurait été obligé de parer au plus vite, par Rwandais interposés.
Nous leur répondrons que NIET !
Depuis les premières fuites sur son premier test et le résultat positif qu’il avait tu, Faustin Archange Touadera n’a plus du tout confiance à Pasteur Bangui, à qui il reproche d’être responsable de ces indiscrétions, qui l’exposent et le font encore passer pour un…irresponsable de #GbiyaTiKodro, indigne de protéger ce qu’il aime qualifier de #SonPeuple. Ainsi, a-t-il préféré se rendre virtuellement au Rwanda.
Pour nos compatriotes, précisons que les sérieuses difficultés de l’Institut Pasteur de Bangui résultent d’erreurs provenant de prélèvements effectués auprès des enfants du ministre #Kokaté, testés finalement positifs, par un médecin de cet institut, qui en a été contaminé. Vérifications faites, tout l’établissement a été mis en quarantaine, en attendant de procéder à de nombreuses autres opérations de décontamination.
Sans créer la panique, il nous revient de faire constater que la riposte gouvernementale prend ainsi un sérieux coup d’autant que la chaîne scientifique, biologique et médicale s’en trouve impactée.
Sur le front de la #Riposte car en retrait, plus de Laboratoire de référence OMS en activité, moins de Médecins, de Biologistes… et de Responsables Politiques ( à l’exemple du Cabinet du Ministère de la Santé et de la Population – RCA ), tout comme ceux de l’Organisation mondiale de la Santé Centrafrique. Avec un effet pervers constaté, moins de civils dans les hôpitaux, plus de médecins militaires au front, sans doute compte tenu de l’état réel, officieux, de la pandémie, qu’ils détiennent.
Évoquer ces <<sérieuses difficultés et l’irresponsabilité d’un président de la République, responsable n°1 de la riposte contre la pandémie Coronavirus>> consisterait-il à propager de fausses informations ? À notre avis NON, puisque le faire c’est informer justement l’opinion nationale, d’abord, que la machine est en panne, afin que nous sachions quoi faire le moment venu, contre ce Président et son Gouvernement de la Centrafrique, qui nous mentent.
Les Centrafricains sont plus que jamais livrés à Dieu, Nzapa en personne.
#BeafrikaTiNzapa, n’est-ce pas ?

Henri Grothe

Lu Pour Vous

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here