Centrafrique/Commune de Commune De Bimbo: Scandale du vol des congélateurs, don de l’Union européenne en Centrafrique

0
487
Aucune description de photo disponible.
L’image contient peut-être : 1 personne, plein air
L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes
L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis, table et intérieur
Henri Grothe

Centrafrique/Commune de Commune De Bimbo: Scandale du vol des congélateurs, don de l’Union européenne en Centrafrique

Monsieur Faustin Archange Touadera,

Messieurs Mathieu Simplice SarandjiOdon Omokoboumon, le Procureur du #TGI de Bimbo (République centrafricaine) libérez Mme Jeannette Teya, M. Erick Kamayen-wode et les six autres gardés-à-vue !

Monsieur Faustin Archange Touadera,

Par la présente dénonciation, nous venons porter à votre connaissance que Sieur Odon Omokoboumon, président de la #DélégationSpéciale de la Commune De Bimbo, qui ne cesse de chanter en vos nom et relation, fréquentant assidûment la Présidence de la République ces jours-ci, pour tenter de corrompre sentimentalement vos collaborateurs, dont le ministre conseiller spécial Fidele Gouandjika, est le bras agissant de votre ministre conseiller Simplice Mathieu Sarandj dans le scandale du vol des congélateurs du Marché de Bimbo.

Pire, le #Maire de la Commune de Commune De Bimbo, Monsieur Odon Omokoboumon est aussi la tête pensante et du réseau mafieux à l’origine des scandales répétés de cette commune, chef-lieu de la préfecture Ombella-Mpoko, Central African Republic.

Loin de nous l’idée de vous perdre votre temps si précieux, que vous consacrez actuellement à vos cousins Peulhs pour l’organisation de la défense de votre Pouvoir assiégé; je citais Sidiki Abass et Ali Darasa. Allons donc à l’essentiel.

Des congélateurs volés,
Deux (2) se trouvent à #Pissa, chez le-nommé #Nganazoui, qui suivait la Commune de Commune De Bimbo le dossier Union européenne en Centrafrique, pour le compte du Premier ministre Mathieu Simplice Sarandji,
Deux (02) autres à Baoro, au domicile secondaire de votre ministre conseiller Mathieu Simplice Sarandji, et
Un (01) dernier au domicile de Odon Omokoboumon, actuel président de la Délégation spéciale de Bimbo.

Voici les trois principaux responsables du vol de ces congélateurs, dont ils auraient pu s’offrir le luxe personnel de se les payer que de ravir ces biens publics financés par l’ Union européenne, au profit des populations de Bimbo, pour la conservation de denrées frais, questions de qualité d’alimentation et de santé publique.

Mais évidemment, plus rien ne nous étonne en Centrafrique, concernant de tels comportements dignes de petits délinquants se contentant de rapines.

Monsieur le président de la République, chef de l’État décadent #RCA, sachez que:

a) Le montage foireux et malheureux visant à faire porter le chapeau à M. Erick Kamayen-wode n’a pas fonctionné du fait de son retour de mission de France, contrairement aux rumeurs disséminées par l’équipe favorable au président de la Délégation spéciale, Odon Omokoboumon, sur ses instructions. Rumeurs reprisent par le Préfet de l’Ombella-Mpoko, Central African Republic, dans sa Note au Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation faisant de lui un futur demandeur d’asile (#Ngounda), à l’issue de sa mission à Bègles. Ce qui s’est avéré mensonger.

Pour votre information, contrairement aux rumeurs concernant Erick Kamayen-wode, votre parente Stella Telekouzou, compagne de Sieur Odon Omokoboumon, membre de la dernière mission en France conduite par le <<Maire de Bimbo>>, se trouve encore en France où elle compterait s’établir avec la compréhension de son compagnon.

b) Ce n’est point parce que Mme Jeannette Teya, bien qu’ayant été dépositaire des clefs, en l’absence du responsable attitré, qu’elle doit en faire les frais d’accusations mensongères, dans la mesure où les congélateurs se trouvent chez le président de la Délégation spéciale de la ville de Bimbo et ses amis de Pissa et Baoro. Les collaborateurs de Mme Jeannette Teya devraient trouver d’autres accusations pour nuire à sa réputation.

Pour conclure, en tant que garant de la Justice, face au comportement ahurissant du Procureur de la République de Bimbo, dénoncé par le préfet de l’Ombella-M’Poko, il vous revient d’exiger du Parquet de Bimbo de diligenter sérieusement des enquêtes sur tous ces dossiers de vols répétés à la Mairie de la Commune signalés par le Préfet de l’Ombella-Mpoko, Central African Republic, dans sa Note au Ministre, dont nous avons pu obtenir copie.

N’emprisonnez pas des innocents, faites démissionner votre beau-frère Odon Omokoboumon et ses amis receleurs de congélateurs du Marché de Bimbo, même si vous souhaitez les préserver de Dame Justice.

Merci de l’attention que vous venez de porter à cette lettre.

Lu Pour Vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here