Centrafrique : ce qui se murmure Bangui intra muros contre Dondra alias Gbongon

0
161
LA TRAQUE CONTRE HENRI MARIE DONDRA A ÉTÉ LANCÉE: HENRI MARIE DONDRA DÉSORMAIS DANS LE VISEUR DE LA JUSTICE CENTRAFRICAINE
Alors que l’opinion Centrafricaine et l’opinion internationale s’attendaient à ce que Faustin Archange Touadera accomplisse la réconciliation et la paix comme il s’y était engagé ; on assiste plutôt à un durcissement de sa traque contre Henri Marie DONDRA afin de le réduire à néant, celui qu’il considère comme un irréductible. Faustin Archange Touadera ne veut pas réconcilier la Centrafrique. Il veut continuer à régner par la division et la désolation.
Les faits :
Après l’annonce officielle de la démission de Henri Marie DONDRA, Faustin Archange Touadera en compagnie active de quelques membres influents du parti MCU, se sont entretenus sur le cas de Henri Marie DONDRA pour régler son compte d’abord par l’instrumentalisation de la justice Centrafricaine. Cette information que je vous donne est authentique. La justice Centrafricaine joue à un jeu dangereux pour le compte du dictateur Centrafricain. En complicité avec ses acolytes, Faustin Archange Touadera instrumentalise actuellement la justice CentrafrIcaine par tous les moyens pour régler le compte de Henri Marie DONDRA.
De quoi s’agi-il ?
Débordé et gêné par la démission de Henri Marie DONDRA, une réunion s’est tenue hier avec les hauts cadres du parti MCU ainsi que le ministre CentrafrIcain de la Justice, Arnaud DJOUBANE ABAZENE, afin de procéder à la compilation de nombreux extraits de documents sur les détournements de fonds, pour les présenter comme des preuves irréfutables pour son arrestation. On veut ainsi légitimer le projet d’arrêter, voire d’assassiner Henri Marie DONDRA.
L’un des points abordés qui ont cristallisé cette réunion est : l’arrestation immédiate de Henri Marie DONDRA par tous les moyens possibles. Cependant, cette situation présente un réel problème sur le plan juridique du fait que M. Henri Marie DONDRA, député du 1er arrondissement de Bangui, bénéfice d’une immunité parlementaire, garantie par la constitution Centrafricaine de toute poursuite judiciaire, il faut donc recourir à la cour constitutionnelle pour la levée de son immunité parlementaire afin de le traduire devant la justice. Soit, procéder à son enlèvement pour une destination inconnue; cette mission est confiée à un certain colonel du groupe requin du nom de Wanga domicilié au km5 à Bangui.
Le député de Boali, Firmin Ngrebada, un proche du Président de la République, aussi membre influent du parti MCU, a exigé au Président Faustin Archange Touadera d’utiliser son pouvoir discrétionnaire afin de mettre la pression sur la Cour constitutionnelle pour la levée de l’immunité parlementaire de Henri Marie DONDRA le plus vite possible. C’est une grave atteinte à la liberté de la justice Centrafricaine !
Oui, je vous le révèle aujourd’hui et demande à Henri Marie DONDRA de prendre cette révélation au sérieux afin qu’il prenne ses dispositions, car cela va incessamment arriver.
Le régime de Bangui éprouve une haine viscérale envers Henri Marie DONDRA après sa démission à la tête du gouvernement. Je conseille fortement à Henri Marie DONDRA de prendre des dispositions judiciaires et sécuritaires fortes, car sa vie est en danger. Soit, qu’il quitte le pays, car Faustin Archange Touadera et son clan ont personnellement exigé sa tête sur un plateau. Ces jours-ci, la gendarmerie sera mise à contribution pour le localiser, le traquer et l’arrêter. Cette traque ne s’arrêtera pas là.
Mais, la Providence fait son œuvre, alors qui vivra verra l’œuvre du Ciel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here