Centrafrique : « CBCA » : BGFI BANK rachète aujourd’hui 71% des parts d’actions de l’Etat

0
162

 

Aujourd’hui, c’est un Grand Jour pour la Commercial Bank Centrafrique. BGFI BANK va racheter 71% des parts d’actions détenues par l’Etat centrafricain. Après la signature de l’accord de partenariat par le ministre des finances et du budget Hervé Ndoba et le président directeur général de la BGFI BANK Henri Claude Oyima, suivie d’une audience au Palais de la Renaissance avec le président de la République Faustin Archange Touadéra, la journée se terminera dans la gaieté par une cérémonie à l’hôtel Ledger Plaza.

 

C’est l’aboutissement de l’audience en date du 16 août 2021 accordée par ce dernier à une délégation du groupe BGFI Bank et de la CBCA, conduite par son directeur général, Monsieur Hervé KOGBOMA YOGO. Cette délégation était venue informer le président Touadéra de la volonté de la BGFI Bank de mettre en place un partenariat avec la Commercial Bank Centrafrique (CBCA). A cette occasion, le président directeur général de la BGI Bank, M. Henri Claude Oyima a fait savoir que son institution qui est le premier groupe financier de la CEMAC et qui est présente dans 11 pays, s’engage à conclure un partenariat avec la CBCA. Ce partenariat vise à renforcer les capacités de la CBCA pour qu’elle devienne la première banque qui va accompagner toutes les entreprises et les opérateurs économiques dans le financement du développement de la République Centrafricaine. Il a réaffirmé qu’à travers ce partenariat, la CBCA ne sera plus une banque orpheline, car elle va désormais faire partie intégrante et intégrale d’un groupe financier international. Par ce partenariat, le financement et le mécanisme des produits que la CBCA utilisait jusqu’alors, vont se renforcer davantage afin de mieux accompagner et satisfaire sa clientèle.

Au sortir de cette rencontre, on ne doutait plus que le projet de recapitalisation de la Commercial Bank Centrafrique (CBCA) pût connaître son épilogue dans les prochaines semaines avec le positionnement stratégique du groupe BGFIBank qui en deviendra l’actionnaire de référence. Il y a quelques jours, il nous a été rapporté que les discussions en cours entre les autorités centrafricaines et le leader du secteur bancaire en activité dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec un chiffre d’affaires de plus de 3.000 milliards de FCFA en 2020 (5, 3 milliards de dollars) tiraient vers la fin. Ce qui pourrait déboucher au rachat de 71% des parts d’actions de l’Etat centrafricain.

Comme nous l’avons souligné un peu plus haut, malgré des changements attendus dans l’actionnariat, des sources proches du dossier renseignent que l’Etat centrafricain devrait garder une part marginale de 14% des parts d’actions, les 15% d’actions restant revenant à des investisseurs privés, en l’occurrence, l’actionnaire historique de la Commercial bank Cameroun (CBC), propriété du groupe camerounais Victor Fotso. Le rachat de la CBCA redonnerait ainsi un nouvel élan à cette banque avec un nouveau plan d’exploitation, puisque le groupe BGFIBank ambitionne de revoir à la hausse le capital social de 10 milliards de FCFA conformément aux dispositions de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC). Dans cette perspective, il est envisageable que le capital de la CBCA puisse doubler à l’horizon 2025, l’objectif étant de positionner cette banque parmi les plus dynamiques de la sous-région.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here