Centrafrique : Bocaranga: le Gangster de Bangui à la manœuvre pour appeler à sa candidature à la prochaine présidentielle

0
235

Des informations de sources locales indépendantes et en provenance de nos préfectures et nos sous – préfectures, il nous a été rapporté que le président de République Faustin Archange Touadéra est à la manœuvre pour appeler à sa candidature à la prochaine présidentielle.

Plusieurs appels téléphoniques depuis hier venant  de la ville de Bocaranga, l’une des six (6) sous – préfectures les plus peuplées de la préfecture de l’Ouham – Pendé, ont révélé à notre rédaction que ce dernier a envoyé la rondelette somme d’un (1) million de Fcfa au sous-préfet et au président de la sous-fédération du  MCU, afin de corrompre les autorités locales, les notables, les chefs de groupe, et les leaders des mouvements de la femme et de la jeunesse, de mobiliser toutes les couches de la population et d’organiser ce mercredi 8 juillet 2020 une marche en faveur de sa candidature.

Malheureusement pour lui, la population de Bocaranga, victime depuis plus de quatre (4) ans de l’insécurité généralisée,  de nombreuses exactions, de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité, de spoliations, de privations de liberté, d’assassinats, d’incendies de villages et greniers, de permanents déplacements dont les responsables ne sont que les éléments de 3R et un certain Abbas Siddiki, son demi – frère, semble – t – il, mercenaire peulh d’origine camerounaise et ministre – conseiller à la primature en charge de la sécurité de la région du Nord – Ouest, n’est pas prête pour répondre à son attente et lui donner satisfaction. De ce fait, l’enveloppe financière envoyée sera utilisée à effectuer  d’autres dépenses que celles pour lesquelles elle a été initialement allouée depuis Bangui. Quitte à ce qu’il puisse demander un rapport écrit de l’usage qu’en auront fait le sous – préfet et le président sous – fédéral du MCU !

Et nos sources de conclure que dans la même optique et dans le but de susciter la candidature du Candidat des Pauvres devenu entretemps le Bourreau des Pauvres,  des manifestations du genre qu’il a voulu voir se tenir ce jour à Bocaranga, devront être organisées dans d’autres villes de la République centrafricaine. Tout simplement, histoire de faire croire, le moment venu, à l’opinion nationale et internationale que c’est le peuple centrafricain qui s’est levé pour lui demander de se représenter.  Ainsi donc, après avoir lamentablement échoué dans sa tentative d’instrumentalisation de la cour constitutionnelle pour assouvir son désir machiavélique de modifier la constitution, et pis, au lendemain du vote de la loi organique relative à l’ANE, conformément aux amendements adoptés par la commission élargie, le voilà en train de vouloir  manipuler nos populations, abandonnées à elles – mêmes et livrées à la merci des groupes armés et de ses amis mercenaires qui ocupent plus de 85% du territoire national, à descendre dans la rue pour appeler à sa représentation à la prochaine présidentielle. Celle d’un homme qui a trahi et qui trahira !

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here