CENTRAFRIQUE/BÉ-AFRIKA-TI-NZAPA: VOTEZ MonCU, VOTEZ L’ARCHANGE DE LA MORT, VOTRE MORT SERA PLUS DOUCE MALGRÉ TOUT !

0
181

Que vous mourrez dans votre lit à #Bangui, de paludisme ou de fièvres diarrhéiques, vous mourrez car le Seigneur l’aura voulu !
Que vous mourrez en fuite dans la brousse, livrés aux intempéries, livrés aux balles de vos tortionnaires, mordus par des serpents, vous mourrez toujours car Nzapa l’aura voulu !
Que vous mourrez à petit-feu de malnutrition, faute d’aides alimentaires, faute de soins appropriés, vous mourrez car Ngakola l’aura ainsi voulu !
Par vos prières, Ngakola, Nzapa, Dieu, Allah, Jésus ou Issa vous ont entendu et exaucent ainsi vos prières d’aller rejoindre vos Aïeux, le plutôt possible, car la vie sur Terre n’est qu’un Enfer.
Quelque part là-haut, dans le Ciel ou ailleurs dans un monde parallèle, vous serez accueilli et protégé par vos Ancêtres, éternellement, car la Vie sur Terre n’est pas meilleure pour vous, ni pour vos enfants et encore moins pour vos ennemis, qui eux aussi meurent dans des pires conditions sans atteindre leurs ambitions affichées: ÊTRE MAÎTRE DE CENTRAFRIQUE !
Si vous êtes des déchets humains, mieux des #CherchésÀManger ou #WaYéré, avant de mourir, résistez, priez et accordez-moi votre vote, en m’élisant PRÉSIDENT DE LA RCA, dans deux ans avant de mourir, car c’est l’objectif politique le plus important à atteindre, pour moi, Faustin Archange Touadera, avant que vous ne me lâchiez.
#AlaVotéMbi !
#NaLaTiNdani, Nzapa a yéké ounda ala, ndani gnein si ala voté mbi apé!
Voici le dilemme auquel est confronté la population de #OBO, #HautMBomou, en ce #5èDimancheDeCarême, précédent celui des Rameaux.
Sans un problème affiché de conscience, le Préfet agissant pour ses commanditaires politiques met au pas cette population meurtrie pour accueillir les dignes représentants de #MonCU, qui y débarqueront vers 12h, locales.
En ce moment, à OBO, #KomandaLePréfet a mobilisé la population pour accueillir chaleureusement les représentants de MonCU qui arrivent à 12h00. Des femmes sont réquisitionnées pour leur aisance, avec en primes des jeunes filles attendant d’être offertes aux appétits sexuels dévastateurs de nos Banguissois, avec ou sans capote, qui en d’autres lieux n’auraient pas eu de telles occasions pour coller et violer impunément ces gamines, pour quelques promesses de dupes et maigres billets de CFA…
Et comble de malheurs, le Préfet, bien qu’il ait obtenu un financement de l’État, de ces trois journées de partouze organisée, exige aux chefs de groupes, via les maires, de lever un impôt sur la bête pour la circonstance, en argent ou en nature; la population doit contribuer à son avilissement !
Ce préfet a-t-il fait son boulot de conseiller du Prince, pour imposer ainsi ses ambitions locales, en espérant être bien récompenser en retour, par le patron de MonCU, Mathieu Simplice Sarandji, qui le recommanderait à Faustin Archange Touadera, cet invisible président du parti d’État naissant, pour de meilleurs fonctions à venir, pourquoi pas ministre conseiller ou ministre tout court?
Car voyez-vous, la préfecture du Haut-M’Bomou est sinistrée, à l’insécurité totale se rajoute les pénuries alimentaires renforcées avec la fermeture de la frontière par les autorités Sud-Soudanaises.
Depuis plusieurs mois, des cadavres se ramassent à l’aube dans les villages de la sous-préfecture de OBO, sans qu’on sache pourquoi les paisibles citoyens se font ainsi impunément égorger ou tuer par balle. Mais les cadavres suffisent à faire le point sur la situation sécuritaire.
Depuis plusieurs mois, le Sud Soudan a fermé ses frontières.
Résultats ? Le savon AZUR de Bangui s’y vend à 1250 CFA, alors qu’il coûte 175 CFA dans la lointaine capitale RCA, 250cl d’huile d’arachide 1500 CFA, une cuillère à café de piment 100 CFA, un (1) comprimé de paracétamol 25 CFA, 1L d’essence 2500 CFA. Ne parlons pas du sucre et de la farine.
Pire à #Djemah, où on ne trouve même pas 1mg de sel, en l’absence bien sûr du Natron.
Voici juste un aperçu sécuritaire et économique de cette région prise d’assaut par la propagande MonCU en vue d’assurer la réélection de Faustin Archange Touadera, sur les cendres de la République Centrafricaine.
Les stratèges du parti politique naissant d’État ne le savent-ils pas ? Pourtant certains transfuges transhumants politiques de cette fameuse Jeunesse Centrafricaine issue du Kwa Na Kwa, qui ont regagné leur rang auraient pu les aider, à concevoir un plan de conquête de nos zones abandonnées.
Faustin Archange Touadera, faites l’effort de mieux faire. Ne vous contenter pas d’assouvir seulement les bas besoins sexuels de vos cadres en transformant les électeurs en esclaves.
Pauvres #ZANDÉ, que sont devenus vos cadres et intellectuels perdus dans la roublardise et la concussion FATueuses ?
#VotezTOUADÉRA qui vous aidera à mourir en digne esclave !

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here