Centrafrique : Attention, les « Requins » préparent des opérations de « nettoyage et de ratissage » dans la ville de Bangui !

0
163

« LES REQUINS EN OPÉRATION RATISSAGE À BANGUI

Ça sent la fin des haricots pour le pouvoir de Mandjo. La majorité des officiels du régime, y compris les membres du gouvernement, ont déjà pris la fuite. Et cela par peur des représailles de la population lors de la chute inévitable de Touadéra avec l’entrée de N’guendet dans la capitale. Tout le monde ne parle que de ça.

La milice Requin, pour sa part, a choisi de se lancer, dès le mardi 4 juillet 2023 au matin, dans une véritable opération de ratissage, porte par porte, pour plusieurs raisons. La première raison, c’est pour faire des repérages des biens des populations qu’ils viendront ensuite braquer dans la nuit pour les revendre au marché noir et mette un peu d’argent de côté pour préparer leur exil. La seconde raison, c’est pour profiter de l’occasion pour éliminer des gens civils ou militaires qu’ils détestent juste avant de fuir. C’est le règlement de compte, la pure vengeance.

Et enfin, il est à craindre que ce ratissage porte par porte, qui est programmé entre le mardi 4 juillet 2023 et le dimanche 9 juillet 2023 sera aussi l’occasion pour les renégats Requins de salir une bonne fois pour toute l’honneur des FACA avant de fuir définitivement le pays. Ainsi, ils vont une fois de plus arrêter des innocents, faire des dégâts, enlever et torturer des gens. Et tout cela seront au final imputés aux seuls FACA pour leur nuire. Un plan machiavélique.

Donc à partir du lundi 3 juillet au soir, les Banguissois doivent être sur leurs gardes, les opérations hiboux vont se multiplier et les fouilles illégales avec dégâts vont se passer chaque jour dans les quatre coins de Bangui (Miskine, Fatima, Boyrabe, Cité Jean XXIII, Combattant, Ben Zvi, Gobongo, PK12, Pétévo, Ouango, etc. Ouvrez les yeux face aux Requins cette semaine. »

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici