CENTRAFRIQUE : ASSASSINAT DES DIX CHINOIS : LE RÉGIME TOUADÉRA N’ACCUSE PLUS LA CPC MAIS UN COMPLOT INTERNATIONAL PILOTÉ PAR LA FRANCE

0
348

ASSASSINAT DES DIX CHINOIS : LE RÉGIME TOUADÉRA N’ACCUSE PLUS LA CPC MAIS UN COMPLOT INTERNATIONAL PILOTÉ PAR LA FRANCE

En effet, après avoir remué ciel et terre pour faire comprendre au monde entier, contre toute espèce de bon sens, que la CPC serait l’auteur du massacre des Chinois à Chimbolo ; voilà que les scénaristes du Palais de la Renaissance nous présentent une nouvelle version de ce qui se serait passé.

Alors désormais, accrochez-vous bien, ce serait un complot international téléguidé par la France jalouse des succès phénoménaux de Touadéra en termes d’attrait d’investissement étranger. Ne riez pas, s’il vous plaît, c’est sérieux. C’est ce que nous apprenons grâce à Melle Marie-France Ramadan, fille de la Ministre de Touadéra Mme Marguerite Ramadan. Ces révélations ont été livrées lors d’une de ses interventions (en qualité de quoi, d’ailleurs ?) sur la chaîne pro-Wagner Afrique Média, le 31 Mars 2023. Cet entretien a été très suivi et partagé sur les réseaux sociaux (Facebook, WhatsApp, Twitter, YouTube..
)

Il semblerait que cette version soit également validée par le pouvoir à Bangui, et ce pour deux raisons principalement. Un jour avant, Touadéra, dans son discours célébrant son 7ème anniversaire au pouvoir, pointait du doigt des forces occidentales qui seraient derrière le massacre de Chimbolo. Tout le monde a compris sans peine qu’il visait la France. Et deuxièmement, une capture d’écran de l’intervention de Melle Marie-France Ramadan sur Facebook montre que la page Facebook du Palais de Renaissance a aussi liké la vidéo de cette demoiselle.

Ainsi, seraient impliqués dans cette vaste conjuration contre le régime « florissant » de Bangui, le Tchad à travers des mercenaires, la RDC comme base-arrière et le Congo-Brazzaville comme point des transactions financières. Évidemment, ce complot ne serait pas complétement touadérien, si n’apparaissait dans ce narratif le personnage de Karim Meckassoua.

Oui, le même Meckassoua qu’ils ont accusé de coup d’Etat, lors du dialogue républicain, avant de recevoir en direct un démenti cinglant devant toute la Nation. Le même Meckassoua qu’ils avaient accusé de détournement de deniers publics à l’Assemblée Nationale au point de lancer un putsch institutionnel contre lui au Perchoir avant que la Cour des Comptes n’intervienne et ne le blanchisse totalement de ces accusations fallacieuses pour les retourner finalement contre ses accusateurs. Le même Meckassoua qu’ils ont accusé de trafic d’armes de guerre au point d’aller saccager sa maison familiale pour au final ne trouver que du vide et quelques pièces de monnaies qu’ils se sont empressés de dérober en morts-de-faim qu’ils sont. Le même Meckassoua au nom duquel ils ont fait enfermer trois ans durant des ressortissants tchadiens accusés de fomenter un coup d’Etat en faveur de Meckassoua qu’ils ne connaissaient ni d’Ève ni d’Adam avant que Touadéra lui-même, toute honte bue, ne demande pardon au Tchad et libère sans procès ces pauvres commerçants tchadiens.

Ainsi à en croire la nouvelle porte-parole du gouvernement, Mlle Marie-France Ramadan, cette conjuration internationale aurait pour coordonnateur le Président Abdou Karim Meckassoua. Non, mais je vous dis ne riez pas, le meilleur est à venir.

Ce qui aurait amené à cette conclusion, évidemment farfelue, ce sont des prétendus documents retrouvés sur le corps des sicaires et tueurs à gage qui auraient été neutralisés par les vaillants FACA et farouches Wagner juste après le massacre. Ces sicaires seraient au nombre de trois. L’un des trois tués est pourtant encore en vie, se trouvant tranquillement à plus de 600km de Chimbolo du côté de Markounda. Il a fait une déclaration hier même. Drôle de cadavre qui continue de passer des appels téléphoniques visuels même après sa mort. Le second, quant à lui, a été tué à plus de 100km de Chimbolo, mais quelques jours avant l’attaque du site des Chinois. Drôle d’assassin qui meurt avant de tuer ses victimes. Et enfin le troisième tué est le principal bras droit d’Hassan Bouba puisqu’il a dormi chez lui deux semaines avant qu’il ne soit tué (sacrifié) par les FACA et les Wagner. Drôle de CPC qui marche main dans la main avec le gouvernement.

Ce duo de choc (FACA/WAGNER) qui, rappelons-le, n’est pas habilité à jouer le rôle d’officier de police judiciaire, aurait retrouvé sur le cadavre de ces nouveaux « accusés » les passeports des Chinois. Pourquoi diantre ces prétendus assassins des Chinois identifiés par l’inspectrice en chef Melle Marie-France Ramadan auraient emporté avec eux les passeports de leurs prétendues victimes ? Comment Marie-France Ramadan sait-elle qu’une partie des assassins se seraient repliés en République Démocratique du Congo (RDC), plus précisément à « Brazzaville » (sic) ? Donc, maintenant il y aurait deux Brazzaville, l’une capitale du Congo et l’autre en RDC ? Comment et surtout pourquoi cette Marie-France Ramadan, fille de la ministre de Touadéra, Marguerite Ramadan, a reçu toutes ces « informations » (fake-news) classées top-secret ? Travaillerait-elle au parquet de Bambari ou de Bangui? Ou alors serait-elle membre de l’état-major des FACA ou de la haute hiérarchie de la police ou de la gendarmerie centrafricaine ? Visiblement, non. Seule possibilité : Marie-France Ramadan collabore étroitement avec le groupe terroriste Wagner, organisation criminelle transnationale, ciblée par l’UE et les USA. Ils lui auraient ainsi confié la tâche de défendre leur position publiquement sur la chaîne pro-Wagner Afrique Média et sur les comptes Facebook avatars de Wagner.

En tout cas, ce qui est sûr c’est que la Marie-France Ramadan risque de bientôt s’appeler Marie-RUSSIE Ramadan. Car évidemment cet élément visuel qui sera versé dans son dossier d’expulsion de France et de l’espace Schengen, sera transmis pour enquête aux Chinois qui auront besoin de l’interroger et ainsi qu’à l’administration Biden qui traque actuellement sans relâche tout collaborateur direct ou indirect du groupe criminel transnational Wagner.

Fari Shabazz Tahéruka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici