Centrafrique : Après son ministre Flavien Mbata, le premier ministre Firmin Ngrébada confronté à son tour à de gros soucis en France

0
428
CENTRAFRIQUE: LE PREMIER MINISTRE N’ÉTAIT POINT LE SEUL DE SA FAMILLE PERSO EN FÉDÉRATION DE RUSSIE , LA SEMAINE DERNIÈRE
Alors là, çà tombe comme on ne s’y attendrait pas, ces nouvelles de refus de Visa SCHENGEN ou de sérieuses difficultés liées à son usage, même quand il est placardé sur une des pages du passeport Centrafricain (ordinaire ou diplomatique). Je vous le donne en mille, n’est-ce-pas ?
Mais bon sang, pourquoi notre Premier ministre est allé en Fédération de Russie sans son lasso d’#IndianaJones ? Il aurait sans doute fait très bonne impression et très peur aux agents aéroportuaires, d’un de ces aéroports internationaux de Moscow d’où devait embarquer Mme Son Épouse pour #IxellesMatongué… Surtout que l’ami Belgo-Russe #DimitriMOZER n’a pu rien faire, maniant ses téléphones et carnets d’adresses.
Oui, il a été fait interdiction à Mme l’Épouse du PM Centrafricain, Ngrébada Firmin d’aller plus loin que Moscow, après son #BanguiMoscow, par un aéronef certifié production URSSeskova, estampillé Russkova. Son Visa SCHENGEN n’étant « plus conforme ». Sic !
Ben, oui, les amis de Facebook, depuis mars Covid-19, beaucoup de choses ont changé chez nos cousins Européens. « Même si tu avais Visa SCHENGEN, tu dois te rapprocher des Consulats des pays UE, qui les délivrent, pour les faire valider à nouveau, avant tout déplacement vers ses pays de nos cousins »... Ce que n’aurait pas fait le Service du Protocole, bien fourni en agents de Protocole de la Primature, République Centrafricaine, qui ne serait point au courant.
Pourtant le Consulat Général de France à #Bangos y avait communiqué. Mais…Pour la malchance de Mme, de Belgique, rentrée au pays juste avant la première vague de confinement européen, dans le but inavoué de faire la guerre de la colline Bellevue à la flopée de #SambaTiMama, en d’autres termes #MaFille (#MF versus #Gbéresse), la voici empêchée de faire le voyage retour via Moscow, victoire provisoirement acquise, juste avant la dernière déclaration d’Emmanuel MACRON, qui sonne la fermeture des frontières européennes, seconde vague de confinement Covid-19, en ce dernier trimestre 2020. La Maman serait encore à Moscow, me dit-on.
À l’heure où je poste cet élément, nous apprenons que la famille NGRÉBADA devra faire face à un autre gros souci. Celui de l’acquisition de ce bien immobilier troyen, en France, qui a défrayé la chronique cette année. Rappelez-vous l’histoire du transfert bancaire qui lui avait valu d’être convoqué et auditionné par les Services Français luttant contre le blanchiment d’argent sale et les biens mal-acquis…
OUI, cette affaire n’était pas classée… Elle vient d’évoluer par la saisie de cette demeure Troyenne de caractère, qui aurait pu assurer les prochaines années de vaches maigres du Premier ministre Centrafricain, à moins qu’elle ne lui serve de résidence officielle en Terre champenoise. Comptes bancaires et bien mal-acquis saisis, que resterait-il de financier sur le territoire Français à notre Indiana JONES Centrafricain ? Ces actions judiciaires ne le rattraperaient-ils pas au Royaume du Belgique, lui et ses amis du Pouvoir de Bangui ?
Observons, seulement…!
L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout, plante, plein air et nature
Henri Grothe
Lu Pour Vous
 La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here