Centrafrique : après l’agression du Tchad, les Faca et les Wagner s’en prennent aux déplacés musulmans de Bambari

0
240
APRÈS LA GUERRE CONTRE LE TCHAD LE DUO WAGNER-FACA SE LANCE DÉSORMAIS DANS LA GUERRE CONTRE LES CENTRAFRICAINS DE CONFESSION MUSULMANE. QUELLE FOLIE!
                 Les images des déplacés musulmans du site de l’élevage
1. Alors je sais que ce que je vais dire ici ne va pas du tout plaire au ministre Honoré Féizouré, négationniste devant l’éternel, mais cela n’a que peu d’importance. La vérité doit être dite.
2. La semaine dernière, avant de lancer une offensive meurtrière contre des soldats tchadiens faisant six morts côté tchadien, le duo Wagner-FACA avait un jour avant envahi la commune de De Gaulle dans l’Ouham-Pendé où ils se sont livrés à la pire barbarie avec des pillages, des viols, des destructions de tout genre. Ces « animaux » sont même allés jusqu’à vouloir violer la deuxième épouse du Lamido (Sultan) devant ces yeux. D’autres hommes ont eu moins de chance que le Lamido, car cela n’est pas resté au stade des menaces, ils sont passés à l’acte. Une désolation couverte par les FACA qui accompagnaient ces sauvages venus du Caucase.
3. Le Député de la circonscription a même été saisi pour en parler à son ami le Très Honorable Simplice Mathieu SARANDJI qui en a tenu informé le président Touadéra. Sur ses instructions le chef d’état – major a fait le déplacement de De Gaulle, non pas pour restituer les biens de la population volés par les mercenaires russes et les Faca, mais plutôt pour se servir, après avoir déposé quelques effets de moindre valeur au domicile du maire. La majorité des victimes étant de confession musulmane, elles n’ont donc qu’à souffrir voire mourir. C’est ce que l’on doit comprendre de l’attitude et du silence du pouvoir de Bangui sur ces actes de graves atteintes aux droits humains, vis-à-vis de ces pauvres populations.
4. Voilà que maintenant vient le tour des musulmans de « Bambari ville sans armes » (sic) qui a déjà connu les folies meurtrières des Wagner qui n’avaient pas hésité il y a quelques mois de cela à massacrer des femmes, des enfants et des vieillards au sein même de la mosquée.
5. Le gouvernement n’a rien à dire ou pire comme le Ministre Honoré Féizouré préfère fermer les yeux. Le message est clair : « ce sont des musulmans, ce sont des terroristes, donc on s’en fout d’eux ».
6. En ma qualité de vice-président de l’association des intellectuels centrafricains musulmans, je ne passerai pas sous silence ces massacres des Wagner et des FACA dirigés exclusivement vers la population musulmane centrafricaine. Une réunion de crise sera convoquée. Un communiqué sera produit et nous contacterons dans les meilleurs délais Hissein Brahim Taha, ancien ambassadeur du Tchad en France et actuel Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).
7. Je tiens pour responsable de ces crimes islamophobes Mme Marie-Noëlle KOYARA, Ministre de la Défense, en tant que chef politique des forces de défense du pays, sans évoquer la responsabilité directe du chef suprême des armées qui est le président Touadéra. Le fait que les FACA aient été associées aux crimes de guerre contre les Tchadiens, contre les populations de De Gaulle et de Koui et contre les populations musulmanes de Bambari sont des éléments à charge accablants voire aggravants. Ou bien l’ordre vient d’eux ou bien ils ne contrôlent plus les FACA. Dans les deux cas, c’est extrêmement gravissime et la CPI devra en être saisie dans les meilleurs délais.
Fari Tahéruka SHABAZZ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here