Centrafrique : « Affaire Sous – fédérations du MLPC de la Lobaye »: Est – il de la responsabilité d’un préfet de participer à une réunion d’un parti politique et d’y prendre la parole en tant que représentant d’un autre parti politique ?

0
103

LES SOUS-FÉDÉRATIONS DU MLPC DE LA LOBAYE ONT PRIS UNE DÉCISION GÉNÉRALE POUR RÉINTÉGRER LE PARTI POLITIQUE DYNAMIQUE DE MCU

Bangui, le 8 Mars 2024

Les Sous- Fédérations de la Lobaye plus précisément celles de M’baïki, Boda, Moungoumba, Mbata, Pissa, Boganagone et le village Boganda ont procédé le jeudi 7 mars à une démission collective du parti politique MLPC pour se rallier derrière le Mouvement des Cœurs Unis (MCU). Ce retrait qui a eu lieu à la Mairie de M’baïki en présence du Préfet de la localité, Francis Bangué Ndoungoupou et celle des autorités locales fait suite, d’après les anciens militants, à la mauvaise gestion du parti et bien d’autres choses jugées malsaines par Martin Ziguélé.

Le parti politique Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), du défunt président fondateur Ange Félix Patassé, continue de sombrer après sa disparition. Depuis le règne du nouveau leader de ce parti politique en la personne du député Martin Ziguélé, on assiste à des retraits massifs et successifs de certains militants et des démissions collectives pour s’aligner derrière le Mouvement des Cœurs Unis (MCU).

C’est le cas de la Fédération de la Lobaye qui après des concertations a jugé mieux de se retirer de ce navire naufragé à travers une démission collective. Selon ces anciens militants, leur retrait dans ce parti politique est provoqué par l’intelligence et connivence ayant entraînée l’adhésion du parti au BRDC sans consultation des militants à la base qui n’aspire qu’à la paix. La transformation du parti en un patrimoine familial en érigeant le népotisme et le clanisme en mode de gouvernance a choqué plus d’un.

Au cours d’une réunion organisée à Mbaïki, plusieurs présidents fédéraux et les anciens militants du MLPC ont montré leurs motivations ayant entraîné leur retrait dans ce parti. Pour justifier cela, ils se sont désolidarisés en enlevant leur teeshirt pour s’aligner derrière la vision politique du président Faustin Archange Touadera et le soutenir dans ces actions concrètes en faveur de la Lobaye.

Selon Josiane Russ, ancienne militante du parti MLPC de la Lobaye, cette démission collective fait suite aux dérapages causés par le président du parti, Martin Ziguélé.

« Nous Président Fédéral et présidents sous-fédéraux réunis ce jour en conclave à M’baïki chef lieux de la Lobaye, ayant analysés les faits gravissimes suivants causés par le président du parti le camarade Martin Ziguélé, après débats libres lui reprochons les faits suivants: Exclusion des Lobayens dans les nominations aux postes de responsabilités politiques et administratives, incapacité de ramener la cohésion sociale au sein du parti qui se trouve ainsi morcelé en diverses tendances sans lendemain, intelligence et connivence ayant entraînées l’adhésion du parti aux groupes sanguinaires du BRDC et la CPC sans consultation des militants à la base qui n’aspirent qu’à la paix. Nous désolidariser des actions et initiatives nuisibles et des égarements politiques du camarade Martin Ziguélé, le démantèlement immédiat de tous les organes de bases du MLPC dans la Lobaye à savoir la Fédération et les cinq sous-fédérations », a-t-elle déclaré.

Pour le préfet de la Lobaye, le retrait de la Fédération dans le MLPC est une esquive et non une fuite

« Les gens ont quitté différentes localités pour venir assister à cette démission et ils sont témoins de cet engagement. C’est la première fois dans les Préfectures de la Centrafrique que les militants d’un parti politique prennent engagement de se retirer. Lobaye a prouvé aujourd’hui que le parti MLPC n’existe plus car, c’est un parti où le leader a fait de mal en s’associant à la tuerie, destruction du pays et autres troubles. C’est m’a toutefois première fois d’assister à cela. Se retirer de quelque chose de mal n’est pas du tout une fuite. Lorsqu’un berger se dérape est ce que ces brebis sont obligés de le suivre dans la perdition ? Pas du tout elles vont chercher une autre voix où ii y’a la paix. Depuis que le président Touadera est élu, il a demandé la paix, la cohésion sociale et le développement. Donc, faites-vous même l’analyse de la vision politique du chef de l’Etat qui a les bras ouverts à tous ceux qui désirent apporter sa contribution à l’essor de la RCA. Dans le MCU, il y’a même ceux qui ont quitté des partis politiques radicaux pour s’adherer au MCU. La voix du peuple c’est celle de Dieu et Touadera restera aussi longtemps sur le pouvoir grâce à la constitution que nous avions voté à plus de 90%. Il est temps pour nous de construire notre pays et non se bagarrer entre nous pour le détruire », a fait savoir Françis Bangué Doungoupou, Préfet de la Lobaye.

Selon certains Centrafricains et militants du parti MLPC, le parti se porte très mal depuis l’arrivée de Martin Ziguélé en 2006 à la tête du bureau exécutif. Aujourd’hui, à cause de ces nombreuses bavures, il existe plusieurs partis politiques du MLPC. A l’exemple du MLPC courant originel qui s’est retiré du MLPC de Martin Ziguélé pour les mêmes raisons.

Au moment où les anciens militants du MLPC chantaient l’hymne national la renaissance, la banderole est tombée. Selon eux, c’est une preuve que l’image de ce parti est tombée dans cette localité.

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici