Centrafrique : « Affaire Pierre Bourlou »: le siège européen de l’entreprise Facebook saisi officiellement à son tour d’une plainte contre cet avatar !

0
94

 

Monsieur YAMALET Edouard

526 Avenue Paul Emile Victor                            Melun, le 19 décembre 2023

77000 Melun

Tel : +33 758869249

Email : yamaletedouard@yahoo.fr

France

 

A

Facebook Ireland

LTD,5/7 Hanover quay, Dublin 2, IRELAND

 

Objet : Plainte contre le titulaire du compte Facebook dénommé « Pierre Bourlou » pour menaces d’assassinat contre Sieur Yandocka Ephrem Dominique et Sieur Yamalet Edouard

Monsieur,

J’ai le respectueux honneur de venir par la présente note vous informer que je suis victime de propos tendancieux, haineux et violents, d’une part, et de menaces d’assassinat, d’autre part, de la part du titulaire du compte Facebook, dénommé « Pierre Bourlou ». Dans le même temps, est pareillement victime de ces agressions verbales suivies de menace de mort Monsieur Yandocka Ephrem Dominique, député de la 1ère circonscription dans le 4ème arrondissement de la ville de Bangui, en République Centrafricaine, enlevé à son domicile, le vendredi 15 décembre 2023 à 4 heures du matin, par les éléments de la garde présidentielle et les mercenaires du Groupe Wagner. Il est séquestré depuis lors à la Section des recherches et d’investigations (SRI).

Mais, alors que l’on ignore encore ce que la justice reprocherait à ce jeune député, président de la Commission ressources naturelles et farouche opposant au pouvoir de l’Imposture de Bangui, et que ni le bureau du parlement ni le parquet de Bangui n’ont encore réagi à cette arrestation, Sieur « Pierre Bourlou », titulaire et animateur du compte ouvert sur la Plate-forme Facebook qui porte ce nom, est devenu trop bavard et agressif à l’égard de tous ceux qui tentent de dénoncer cet acte d’enlèvement et la dérive totalitaire du pouvoir. C’est ainsi, comme il est ami à Monsieur Aubin Yandocka, grand – frère du député, il lui a écrit sur Messenger ce qui suit : « Aubin cher grand frère je te connais depuis le temps de crédit mutuel en face de pharmacie Yarlé à boy rabe. Tu sais très bien ce que nous avons vécu dans ce pays et en particulier dans le 4ème arrondissement, ton cher petit frère Dominique veut jouer les apprentis sorcier en se laissant manipuler par des vieux dinosaures de la politique centrafricaine. Il faut lui dire qu’on ne va pas hésiter à le sacrifier pour donner une bonne leçon à ses manipulateurs. Je te pose une question : pourquoi n’ont – ils pas décidés de prendre le même avion pour descendre à Bangui avec ton petit frère ? »

« Oui tu as raison. Il est entre tes mains mon frère. Que ta volonté soit. Il ne ne sera pas le dernier sacrifice. La parole de Dieu est éternelle, mon frère, Bonne soirée. » Telle a été la réponse de Monsieur Aubin Yandocko à sa promesse de liquidation du député Yandocka Ethan Dominique.

Ayant des liens de famille avec le député Yandocka Ephrem Dominique, journaliste indépendant, et activiste politique, j’ai publié sur mon compte Facebook qui est intitulé « Imamiah – edouard Yamalet » le message qui suit : « Domi se porte très bien. Grâce à vos mobilisations sur les réseaux sociaux, ses bourreaux ont peur de toucher à sa personne. Restons unis et très mobilisés ! ». Comme il fallait s’y attendre Monsieur « Pierre Bourlou » a réagi en ces termes : « Il n’a encore rien vu, vous allez rester mobilises jusqu’à fatigué ». Je lui ai immédiatement rétorqué : « La mort est faite pour tout le monde, même pour ceux qui la donnent », avait dit Marie Ado dans « Les Martyrs de Bokassa » ! » Ce à quoi cet Avatar a répondu : « votre Dominique Yandoka veut se comporter en martyr ? Ok on va le traiter comme tel.. » Un peu plus tard, il me tiendra ces propos : « vous êtes parti de bangui pour la France financer par l’ancien président destitué de l’assemblée nationale et pour le reste vous avez l’habitude de publier des pourritures et si vous me publier au moins vous allez publier des choses censées et cohérentes ». Pour finir Monsieur « Pierre Bourlou » a lâché ces propos : « Il a été missionné par ses manipulateurs pour aller tester la profondeur de l’eau. Ben ! On va lui montrer que l’eau douce est profonde… » La réponse d’un internaute portant le nom de Gauthier Inoussa sera limpide et nette : «  demain vous serez capable de supporter le retour de l’ascenseur »

Fort de tout ce qui précède et devant la gravité de la situation, je viens le plus humblement solliciter votre expertise pour que l’Avatar « Pierre Bourlou » puisse enfin être formellement identifié et localisé et qu’il soit contraint, suite à une plainte que notre conseil déposera régulièrement contre lui, à répondre personnellement de tous ces propos haineux, et pleins d’agressivité et de menace de mort qui sont contraires aux standards internationaux dictés par Facebook,  qu’il a malheureusement formulés à l’encontre du député Yandocka Ethan Dominique et à mon endroit. Votre réaction est attendue dans les meilleurs délais tant la République centrafricaine n’est plus un Etat de droit, mais est devenue un régime totalitaire tenu fermement par le Groupe Wagner qui peut lui ôter la vie à tout moment , et tant, en ma qualité de demandeur d’asile qui a échappé à la mort dans ce pays en 2019, suite une tentative d’enlèvement et d’assassinat diligentée par le directeur général de la police politique Bienvenu Zokoué, et qui est aujourd’hui placé sous protection internationale, j’ai l’obligation de saisir la police française de tout agissement de nature à attenter à ma vie.

Dans l’attente,

Je vous prie, Monsieur, d’accepter mes salutations les plus chaleureuses et les plus respectueuses.

YAMALET Edouard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici