Centrafrique : « Affaire Lingombet née Kokassa Odile Yvette & Autres »: Quid Djoubaye de minis a Kossimatchi factis dicit?

0
291

 

DECLARATION DE LA PLATEFORME DE LA GALAXIE NATIONALE CENTRAFRICAINE RELATIVE A LA COMPARUTION DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE BANGUI DU SIEUR KOÏ EULOGE DOCTROUVE :

Centrafricaines, Centrafricains, très chers Compatriotes,
A la requête de Madame LINGOMBET née KOKASSA Odile Yvette, demeurant en France, pour qui domicile est élu au cabinet de Maitre SOMBO DIBELE Arlette, Avocate au barreau de Centrafrique et co-fondateur du Mouvement Criminel ‘‘EZINGOBIANI’’, Maitre Daniel APATIO, huissier de justice près les cours et tribunaux de Bangui, Militant actif du Code 20, donne par la présente une citation directe à comparaître devant le Tribunal Correctionnel de Bangui, du Sieur Euloge KOÏ DOCTROUVE le 21 Avril 2022 à 08 Heures très Précises pour Diffamation et injure publique.

Des faits et Procédure :

Qu’en date du 29 Octobre 2021, face aux propos injurieux, particulièrement grossiers et violents que Sieur KOÏ tenant à l’encontre de certains compatriotes, tels que MAÏTE Rodrigue alias KEREMBESSE et sa mère tout comme une dame se faisant appeler  « Parfaite Champagne » du groupe des « 12Apôtres » sur le réseau social FACEBOOK. Qu’elle lui avait déconseillé cette  méthode en l’invitant, s’il estimait avoir été victime de ces personnes, à saisir plutôt que la justice d’une plainte ; qu’elle avait, ce faisant, suscité les foudres du Sieur KOÏ à son encontre, qu’elle a la couronne royale des femmes ‘‘KATA’’ ; Que mariée, mère et grand-mère, elle allait être confrontée à ce monsieur qui avait fait un enregistrement vidéo en « live » dans lequel il s’était mis à tenir des propos diffamatoires et injurieux à son rencontre dans la même veine que ceux qu’il avait écrits au-dessus de la photo qu’il a concoctée ;

Attendu qu’en soutenant de telles allégations fallacieuses, le Sieur Euloge KOÏ DOCTROUVE porte atteinte à l’honneur et à la considération de l’exposante ; que le Tribunal correctionnel est compétent ;
Attendu que ces faits sont qualifiés de diffamation et injure, infractions prévues et punies par les articles ,133 ,134 ;145 ;146  et 147 du Code Pénal : Article 133 : « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé, constitue une diffamation » Article 134 : « Tout terme de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait constitue une injure »
Que l’imputation est dirigée contre une personne dénommée, en l’occurrence  l’exposante Madame LINGOMBET née Odile Yvette KOKASSA ;
Que la publicité faite par la voie sur du réseau social ‘FACEBOOK’ porte assurément atteinte à son honneur en étant destinée à atteindre le public que Sieur KOÏ Euloge-DOCTROUVE, invitait à « Liker» ou à mettre massivement des « Cœurs »

PAR CES MOTIFS :

Vu les pièces produites ; Vu les articles 133,134,146 et 147du code Pénal ;
Déclarer le tribunal correctionnel de Bangui Compétent ;
Entendu Monsieur le Procureur de la République en son réquisitoire ;
Dire et Juger le prévenu Euloge KOÏ DOCTROUVE coupable des infractions de Diffamation et injure ; Le condamner à telle peine que de droit ;
Recevoir l’exposante en sa constitution de partie civile ;
Condamner le prévenu à lui servir la somme de 10.000.000 FCFA à titre de dommages intérêts ; Le condamner aux dépens ; Sous toutes réserves.

A contrario, Madame LINGOMBET née KOKASSA Odile Yvette fait partie du groupe des « 12Apôtres » résidant en France et qui brillent par des injures acerbes à l’endroit des autorités centrafricaines. De plus, Madame Parfaite Champagne et autres ont injurié la Première Dame sur les réseaux sociaux. Monsieur Euloge KOÏ DOCTROUVE ne fait que répliquer aux injures répétitives de ces compatriotes de la DIASPORA aux soldes de l’opposition dite CODE 20. In memoria, en 2018 le cabinet de Maître Daniel APATIO à la solde de l’opposition, a envoyé une citation directe de comparution de diffamation aux compatriotes Rigobert VONDO, Arsène Daniel NGREPAYO et Blaise Didacien KOSSIMATCHI et la Procédure est terminée en que de poisson compte tenu de certaines irrégularités et la pression du peuple Centrafricain.

In Fine, suite à l’Assemblée Générale extraordinaire tenue le Jeudi 14 Avril 2022, la Coordination de la Galaxie Nationale décide ce qui suit :

1-Exige la traduction de Monsieur MAÏTE Rodrigue, ‘Parfaite Champagne’ et autres devant le Tribunal pour injure à l’endroit de la Première Dame avant la Comparution de KOÏ Euloge DOCTROUVE devant le Tribunal Correctionnel de Bangui ;

2-Organise une veillée d’armes le Mercredi 20 Avril 2022 dans tous les arrondissements de Bangui et des Cinq(05) Bimbo ;

3-Organise une Marche Pacifique le Jeudi 21 Avril 2022, en direction du Cabinet de Maitre Daniel APATIO suivie d’une remise de Mémorandum contenant des griefs de la population au Ministre d’Etat à la Justice, de la bonne gouvernance et de droit de l’Homme.

« La Patrie ou la Mort, nous vaincrons ! »

Fait à Bangui, le 16 Avril 2022

Le Coordonnateur de la Plateforme de la Galaxie Nationale Centrafricaine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here