Cemac : le nouveau président de la Commision se tape 105 millions de dépenses injustifiées

0
684

DIG/ Alors qu’il avait annoncé, dès sa prise de fonction, l’ouverture d’une enquête sur des supposées faveurs financières attribuées par l’ancien président de la commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, à ses proches, son successeur semble avoir emprunté la même voie.

En effet, désigné le 17 mars 2023 comme président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), par les chefs d’Etat de cette organisation regroupant six pays, Baltasar Engonga Edjo’o commence déjà à poser problème pour sa gestion des ressources humaines et des finances de l’institution.

L’ancien ministre d’Etat Equatoguinéen en charge de l’Intégration (pendant 12 ans) semble s’être lancé depuis quelque temps dans des dépenses financières faramineuses qui interrogent depuis le mois d’août dernier.

La première dépense est liée aux obsèques de sa tante.

Le président de la Commission de la Cémac a, en effet, ordonné le décaissement d’une somme de 25 millions de FCFA au titre de la Caisse d’avance « pour faire face à la participation de la Commission aux obsèques de la tante du président à Mongomo », peut-on lire dans un document officiel datant du 29 août 2023, signé de l’intéressé.

Ledit document précise que « cette dépense est amputée dans le compte B64500 au titre du Fonds d’entraide sociale » et est gérée par sa directrice de cabinet.

La deuxième dépense est un montant de près de 80 millions de FCFA décaissé au titre des « indemnités de directeur de cabinet non prises en compte sur la période allant du 19 juin 2019 au 30 juin 2023 et amputé sur le compte numéro B65907 ».

Selon les documents comptables, la somme en question a été versée au nommé Lamine Djika Mohamadou.

Tout compte fait, c’est un montant de près de 105 millions de FCFA qui a été décaissé sur ordre du président de la Commission de la Cémac. Sans réelle justification.

https://directinfosgabon.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici