CEEAC : Lancement du CD-14

0
516

Cette cérémonie de lancement du projet des études techniques et institutionnelles du Pont sur la rivière Oubangui et l’aménagement des chainons manquants dans les corridors routiers Bangui- Kisangani-Bujumbura et Kisangani-Kampala marque le premier jalon pour la mise en marche effective du projet dénommé Corridor 14, en abrégé CD14.

Par ailleurs, ladite cérémonie a été placée sous le Haut patronage du Président de la République Centrafricaine, Faustin Archange Touadéra en présence des membres du gouvernement centrafricain, des Représentants de la République Démocratique du Congo, des Représentants de la République du Burundi, des Représentants des Organisations Internationales accréditées en République Centrafricaine, des Représentants de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est, du Représentant Pays du Groupe de la Banque Africaine de Développement et des Représentants des Partenaires Techniques et Financiers. La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a été représentée par une délégation conduite par le Président de la Commission de la CEEAC, l’Ambassadeur Gilberto Da Piédade Verissimo.

Pour rappel, le projet est structuré autour des composantes suivantes :

-de la construction du pont sur la rivière Oubangui entre les villes de Bangui en RCA et Zongo en RDC ;

-l’aménagement et la réhabilitation des routes Bangui-Zongo-Kisangani-Kampala et Kisangani-Bujumbura, y compris les principaux ouvrages de franchissement le long du corridor ;

-la facilitation du transport, du commerce et du transit sur les corridors Bangui- Zongo-Kisangani-Kampala et Kisangani-Bujumbura ;

-la sécurité routière sur les corridors Bangui-Zongo-Kisangani-Kampala et Kisangani-Bujumbura.

Le Président de la Commission de la CEEAC, l’Ambassadeur Gilberto Da Piédade Verissimo a déclaré sur une note d’espoir « La Commission de la CEEAC, par ma voix tient à vous rassurer qu’elle s’engage à ne ménager aucun effort pour la réussite de toutes les missions qui lui ont été confiées par les Etats membres particulièrement celle de promouvoir la connectivité inter capitales, dans le cadre de la mise en œuvre de l’objectif de établir l’intégration physique de notre région de l’Afrique centrale, pour mettre en place l’espace commun régionale, selon la vision de nos Chefs d’Etat et de gouvernement ».

7joursinfo.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here