CBCA inaugure une nouvelle agence « Agence Li ti ngou» au centre-ville

0
115

Le vendredi 07 septembre dernier, la Commercial Bank-Centrafrique (CBCA) s’est dotée d’une nouvelle agence dénommée « Agence Li Ti Ngou » au centre-ville.

D’entrée de jeu, il faut souligner que la décision de la création de cette agence a été prise par le Conseil d’Administration. Le but recherché à travers cette initiative est de désengorger les guichets de l’Agence centrale. Ceci, au regard de l’augmentation continuelle du nombre de clients, courant ces dernières années.

L’histoire retiendra que le bâtiment en question a fait l’objet de deux inaugurations. La première a eu lieu jour pour jour, il y a de cela 64 ans. Et la seconde qui s’est tenue le vendredi 07 septembre dernier. Aussi, n’ayant pas d’autres choix, la CBCA a décidé de nommer cette agence « Agence Li ti ngou » qui veut dire la source  puisque c’est elle qui a généré l’agence centrale. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise DDN, avec comme Architecte, Jean-Paul MARADAS NADO.  selon le DG de la CBCA, ces ouvriers   » nous ont fait vivre l’assertion selon laquelle : Lorsqu’on n’a pas les moyens de sa politique, il faut faire la politique de ses moyens; ce qui nous a permis d’avoir cette agence malgré les temps difficiles ».

Cette nouvelle agence dispose de  trois caisses dont une dédiée aux transferts Western-Union. Elle est située derrière la Résidence de l’Ambassade du Congo en longeant la ruelle située en face de la pharmacie Paloma, où se trouve l’Agence BSIC.

Au cours de cette cérémonie, il est à noter la présence du Ministre en Charge des Finances et du Budget, Henri-Marie DONDRA, du directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, du Député du Premier arrondissement, du Maire du premier arrondissement, des membres du Conseil d’Administration de la CBCA, des Directeurs des Sociétés de la place ainsi que des cadres de cette banque.

Trois discours ont émaillé cette combien importante cérémonie. Le tout premier a été celui du Maire du 1er arrondissement de Bangui, Gilbert ABEZOUA qui affirme que  Bangui sort progressivement d’une longue crise multiforme qui a littéralement détruit le tissu économique,   par  la destruction des biens mobiliers et immobiliers et du fait des déplacements des populations, la ville de Bangui, la capitale,  enregistre aujourd’hui une forte augmentation qui a atteint plus de  1, 5 million. Heureusement les activités économiques reprennent peu à peu et avec elles,  les services administratifs et municipaux. Pour accompagner cette reprise progressive des activités socio – économiques, les services banquiers doivent satisfaire les attentes des populations. « Votre décision d’ouvrir une nouvelle agence dans la capitale nécessite toute notre reconnaissance et nos sincères remerciements. Cette action est un facteur de croissance et de progrès. C’est aussi un investissement immobilier qui va faciliter les opérations à nos filles et fils de la capitale  qui n’auront plus à traîner dans la longue file d’attente à la merci des intempéries et surtout le sentiment de conscience qui à contre-courant de centro-pessimisme dominant qui décourage les hommes et des femmes à investir dans notre ville », a conclu le Maire.

Quant au second intervenant, Hervé KOGBOMA en sa qualité de Directeur Général de la CBCA, toujours dans sa manière teintée d’humour naturel, n’est pas allé par quatre chemins pour dire que  » la Commercial Banque Centrafrique en abrégé CBCA est une société anonyme de droit centrafricain. Elle offre plusieurs gammes de produits et services. Les nombreux services implantés au cours du 1er trimestre 2018 sont les suivants : Les SMS Banking qui permettent d’informer nos clients en temps réel de toutes  les opérations effectuées sur leurs comptes. La carte Bancaire Jimac qui sert à faire les retraits des espèces sur les débiteurs de toutes les banques installées tant en République Centrafricaine que dans toute la sous-région ».  Et ce dernier de poursuivre, en ces termes :  » la CBCA dispose de quatre agences dont deux en provinces. Elle est aujourd’hui, la seule banque en dehors des établissements de micro-finances à être représentée à l’intérieur du pays. Dans sa quête permanente d’offrir un service de qualité à sa clientèle, la CBCA va bientôt lancer deux principaux produits, à savoir : le E-banking qui permettra aux clients de consulter, d’exécuter des virements  de compte à compte à tout moment via une connexion internet et la carte bancaire visa pour les transactions internationales. A ce sujet, il y a lieu de préciser  que ces deux projets  seront opérationnels courant 2018″.

Pour le Ministre DONDRA, non seulement il est important de formuler des remerciements à l’endroit de  la CBCA pour l’ouverture de cette agence, mais surtout de la rassurer du total soutien du gouvernement. « Je suis heureux de voir le développement d’une banque, essentiellement portée par l’Etat centrafricain. Il y a quelques jours, nous avons décidé de souscrire encore à d’autres actions pour pouvoir soutenir les actions que mènent le DG de la CBCA, afin de rendre pérennes les activités de la Banque. Je suis aussi heureux d’être là, parce que je me rends compte que la banque non seulement se développe par l’ouverture de cette agence et comme je l’avais déjà dit à d’autres occasions des banques de la place, il faudrait faire en sorte que nos banques puissent ouvrir d’autres agences dans l’arrière-pays. Aujourd’hui avec le redéploiement des FACA, je voudrais davantage encore exhorter le DG à aller au-delà de cet évènement que nous fêtons aujourd’hui au niveau du centre-ville », s’est – il exclamé.

« J’ai noté avec plaisir les projets que veut porter le DG de la CBCA notamment le E-banking parce qu’il faudrait se mettre aux normes en ce qui concerne les activités bancaires. La banque est davantage portée par les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). A ce propos, je voudrais non seulement demander à tous ceux qui sont-là, les opérateurs économiques qui ont déjà les comptes au niveau de la banque de CBCA, je leur dis que c’est une banque en devenir. C’est une banque qui va vraiment progresser dans ses activités et je demanderais à tous ceux-là de soutenir cette banque », a conclu le patron des Finances et du Budget.

Renaldi Cyrille WEGUE

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here