Bozoum : leurs parrains au plus haut sommet de l’Etat leur ont demandé de repartir travailler…..

0
141

Qui part et qui ne part pas

Ce matin un de mes confrères, le P. Norberto Pozzi, a quitté Bozoum pour rentrer en Italie, car passe d’une crise de paludisme à l’autre depuis quatre mois.

L’Afrique c’est ça aussi! Entre climat, moustiques et travail, il arrive parfois qu’il faut se confronter avec les limites de son propre corps et il faut s’arrêter un peu.

Le père Norberto, de Lecco, travaille dur et promène l’une des plus longues barbes de Centrafrique! Il est arrivé à Bozoum en 1980 en tant que volontaire, puis est devenu carmélite et il est toujours là. C’est lui qui s’occupe de la plupart des villages autour de Bozoum (“autour“ peut être un peu relatif: les villages les plus éloignés se trouvent à environ 80/90 km). C’est toujours lui qui suit la vingtaine d’écoles des villages, permettant à plus de 3 000 enfants d’aller à l’école.

Et pendant qu’il part … les Chinois restent!

Ils semblaient être partis la semaine dernière, mais au lieu de cela, ils sont revenus et chaque matin, à 5 heures, quand je me lève, j’entends leurs machines travailler vers la rivière (à 4 km!).

Le rapport de la Commission d’enquête parlementaire a clairement dénoncé la destruction de l’environnement, la pollution de l’eau sur des centaines de kilomètres et recommandé la suspension des travaux. Ces jours-ci une autre enquête a découvert que les sites à partir desquels les sociétés chinoises extraient l’or ne se trouvent même pas dans les zones pour lesquelles ils ont obtenu les permis: sur 19 sites, seuls 2 seraient dans les limites autorisées.

Le problème est devenu « Bozoum-gate », et il y a des allégations de corruption à de très hauts niveaux. Malheureusement, Bozoum n’est pas le seul site sur lequel des sociétés étrangères (principalement des Chinois et des Russes) extraient de l’or et des diamants, appauvrissant le pays (et n’en enrichissant que quelques-uns).

On verra.

Qui part et qui ne part pas …

Aurélio Gazzera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here