Bocaranga : M. Touadéra et M. Onanga, la ville sous contrôle des rebelles des 3R et du MPC !

0
25

L’acharnement des rebelles dits antiti-balaka à travers les vols de bétail, l’inaction du gouvernement Sarandji et la complicité des autorités locales notamment le maire de la ville de Bacaranga Roger Kourssou, ont fini par porter fruit. Le fruit, l’incursion et la prise de la ville de Bocaranga par les rebelles de 3R très tôt ce matin.

D’après notre correspondant dans la région, ce sont les détonations d’armes de guerre vers 4 heures 45mn qui ont réveillé la population et annoncé l’entrée des rebelles du 3R du général peul Camerounais Sidiki appuyés par leurs frères d’armes de la séléka version MPC  dans la ville.

Le bilan communiqué par notre correspondant dans la ville, peu avant la mise hors réseau des téléphones et internet, 2 morts et des scènes des pillages. La population civile et certains anti-balaka, anciens maitres de lieue, se partagent l’Église catholique, l’hôpital et la broute pour se sauver leurs peaux. D’autres sont en route pour Bozoum.

Contactés depuis Bozoum, certains témoins affirment avoir vu arriver vers 9 heures dans la ville, en moto, une dizaine des anti-balaka fuyant l’attaque. Ils disent venir chercher les munitions et renforts, créant ainsi des psychoses dans la ville.

Rappelant qu’il y’a une semaine, les rebelles de 3R ont pourchassé des anti-balaka voleurs de bœufs jusqu’au village Mann non loin de Bocaranga. Ces derniers, anti-balaka voleurs, ayant fui jusqu’à Bocaranga se sont armés et tentaient de se rapprocher de Mann sans pour autant et rebrousser chemin à Bocaranga. Ce qui a pour conséquence, l’attaque de la population civile des villages proches et la prise de la ville de Bocaranga ce matin.

Plus de détail dans les jours à venir…..

Source : Copyright2017CN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here