Bocaranga : ce qui s’est passé, selon le président du MLPC Martin Ziguélé

0
623

« Cet après-midi aux environs de 14 heures au village Bourdoul à 19 kms de Bocaranga sur l’axe de Man, avec toute la délégation du MLPC que je conduis nous sommes tombés dans une embuscade tendue par des éléments des 3R lourdement armés et qui nous tenaient à bout de canon. Nous n’avons pas cédé à la panique bien que nous étions plus de 25 personnes à bord de cinq véhicules. Ils m’ont signifié par la voix de leur état-major et en direct qu’ils ont décidé d’en finir physiquement avec moi parce que moi-même j’ai demandé par tous les médias de les neutraliser. Pointe d’humour noir ils me disent qu’ils sont surpris que je sois surpris qu’ils aient décidé de me tuer. Nous avons pu rebrousser chemin sans coup de feu et sommes tous sains et saufs à Bocaranga. Je continue la lutte quoiqu’il m’en coûte ».

Martin Ziguélé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here