BEAC : « Scandale du concours de recrutement des AES »: le centrafricain Hervé Ndoba aura – t – il finalement la tête de Abbas Mahamat Tolli

0
131
SCANDALE DU CONCOURS DES AES DE LA BEAC : ABBAS MAHAMAT TOLLI DE PLUS EN PLUS ISOLÉ
Au Congo où il s’était rendu avec l’espoir d’être reçu par le président Dénis Sassou Nguesso, le Gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a finalement dû se contenter de passer du temps avec son ami Roger Andely, ministre congolais des Finances qui n’a pas réussi à ouvrir les portes du « Palais du Peuple » à un Gouverneur plus que jamais isolé depuis le déclenchement du scandale inédit des résultats du concours des Agents d’encadrement supérieur (AES)…
Parti de Brazzaville sur cette vaine tentative, et alors qu’il avait obtenu d’être reçu hier vendredi à 13h par le président Faustin-Archange Touadera, Abbas Mahamat Tolli a été Informé que l’audience avait été annulée à la dernière minute, alors que le jet du Gouverneur de la BEAC était en partance pour Bangui.
Selon nos informations, Abbas Mahamat Tolli a décidé de se rendre dans son pays le Tchad où s’ouvre ce samedi au palais du 15-Janvier de Ndjamena, le Dialogue national inclusif et souverain (DNIS).
La président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby Itno, cousin qui envisagerait le remplacement de son cousin et compatriote à la tête de la BEAC aura-t-il le temps de le recevoir? Rien n’est moins sûr…
RFI indique que « selon le président du comité technique du comité d’organisation du dialogue, Njelgotar Armand, des interventions du maire de Ndjamena, Ali Haroun, et du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, ne sont pas exclues. Enfin, c’est le chef de l’État, Mahamat Idriss Déby Itno, qui devrait conclure cette première partie par son discours », demain dimanche. « Tout cela en présence de représentants d’instances régionales, dont la Cemac, la Banque africaine de développement et la Banque des États d’Afrique centrale ». Ce dernier y étant es qualité.
Source : LeFaxinfo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here