Bambari : Le général Zoundécko tué à Ippy suite à des raids aériens et ses 300 éléments en cavale ou cachés dans la population…

0
38

Ce sont les dernières informations en notre possession au moment où mettons sous presse cet article. En effet, selon des sources sûres et généralement dignes de foi, les éléments du FPRC et du MPC, sous le commandement d’un certain Zoundécko, se faisant pompeusement appelé général, auraient réussi, tôt le matin du samedi 11 février 2017 et après de très durs et rudes combats avec d’importantes pertes en vies humaines de part et d’autre, à prendre le dessus sur les forces onusiennes du contingent mauritanien, à Ippy.

Ayant été contraintes d’abandonner la ville aux éléments du FPRC/MPC ou stratégiquement ayant reçu l’ordre de se retirer, les forces onusiennes se seraient positionnées un peu plus loin à 5 km au sortir sur l’axe Ippy – Bambari. Mais, quelques temps plus tard, des hélicoptères et des mirages ou des jaguars venus de Ndjaména ou de Libreville passeraient en action et auraient fait un véritable carnage. Que des morts, de blessés et d’importants dégâts matériels du côté des envahisseurs de la Séléka ! Et c’est lors de ces raids aériens et de ces bombardements qu’aurait trouvé la mort le fameux général de paille dénommé Zoundécko.

A l’heure actuelle, en sus des cadavres qui joncheraient la ville, le gros lot des hommes se serait soit enfui soit dissimulé au sein de la population, pour éviter les opérations de ratissage qui auraient démarré depuis lors.

Signalons que ces mêmes sources ont affirmé avoir vu à Bria, il y a quelques jours, un certain Abdoulaye Hissène en train de convoyer des pick-ups de marque Toyota Nissan, type 4 x 4 BJ 80, à destination d’Ippy et qu’une réunion du plan d’attaque de la ville de Bambari aurait regroupé à Ndassimba les comzones de Bakala, d’Ippy et de Ndassima.  Affaire à suivre….. !

Jean – Paul Naïba

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here