Après la formation du nouveau gouvernement : Ouattara fixe ses priorités

0
102

 

Alassane Ouattara a présidé le premier Conseil des ministres du gouvernement Robert Beugré Mambé le mercredi 18 octobre 2023 au Palais de la présidence de la République. À cette occasion, le président ivoirien a décliné ses priorités.

Alassane Ouattara : « Le nouveau gouvernement doit relever les défis que traversent le monde »

Robert Beugré Mambé a succédé à Patrick Achi à la tête du gouvernement de Côte d’Ivoire. L’ancien ministre-gouverneeur du District autonome d’Abidjan était aux côtés d’Alassane Ouattara le mercredi 18 octobre 2023 pour le premier Conseil des ministres de la nouvelle équipe gouvernementale ivoirienne.

Alassane Ouattara n’a pas perdu de temps pour fixer ses priorités et clarifier les missions qui attendent le gouvernement de Beugré Mambé.

« Notre pays renforce également ses avancées démocratiques comme l’atteste la tenue, les 2 et 16 septembre derniers, des élections locales et sénatoriales ouvertes, transparentes, démocratiques et apaisées. Les bons résultats de ces élections traduisent l’adhésion de nos concitoyens aux actions menées par le gouvernement et nous encouragent à poursuivre dans cette voie. Le nouveau Gouvernement doit relever les défis que traversent le monde et notre sous région ainsi que les différents chocs macroéconomiques qui se traduisent par une inflation généralisée, la hausse des taux d’intérêt mondiaux avec pour conséquence la baisse du pouvoir d’achat des populations », a fait savoir le chef d’État.

Par ailleurs, le numéro ivoirien a fait savoir qu’il suit de près la question du coût de la vie. « À cet égard, le gouvernement devra donc veiller à assurer l’approvisionnement du marché intérieur en produits alimentaires et en denrées de première nécessité, dans des conditions qui préservent le pouvoir d’achat des ménages, surtout les plus vulnérables », a-t-il recommandé.

« C’est l’orientation prioritaire que je donne dans ce domaine au Premier ministre, au ministre d’État, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Productions vivrières, en liaison avec le ministre des Ressources animales et halieutiques, et le ministre du Commerce et de l’Industrie », a poursuivi Alassane Ouattara.

Il a aussi déclaré qu’au plan interne, « le gouvernement devra assurer la bonne exécution du Programme Économique et Financier conclu avec le FMI, en vue de consolider nos acquis et accélérer le développement économique et social du pays ».

Netafrique.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici