ANGOLA-RCA-TCHAD :Participation du Chef de l’Etat au Sommet Tripartite

0
194

 

Le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a participé ce jeudi, à Luanda, au sommet tripartite Angola-RCA-Tchad. La rencontre qui s’est déroulée en présence des Chefs d’Etat angolais JOAO MANUEL GONCALVES  LOURENÇO et centrafricain Pr FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA, a porté sur le processus de paix en République Centrafricaine.

Au cours de ce mini-sommet, les dirigeants de ces trois pays ont discuté de la situation en RCA, pays frontalier du Tchad. L’engagement de l’Angola, hôte du sommet, a été salué par le Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO l’amenant à dire toute son admiration et son appréciation pour les multiples efforts en matière de médiation qui contribuent grandement à la résolution de conflits et autres tensions qui affligent le contient.

Que ce soit sur le plan national ou dans les pays frères où la stabilité est menacée, affirme le Président de la République, le Tchad est pleinement engagé en faveur de la paix qui constitue un préalable indispensable. Cet idéal a conduit le Tchad à porter secours à nombre de pays africains, dont la République Centrafricaine où il a déployé ses forces pour la stabilisation mais aussi offert son hospitalité à ses citoyens réfugiés.

C’est au nom de ce devoir humanitaire et de solidarité et en réponse à la demande de l’Angola qui assurait entre-temps la présidence tournante de la CEEAC, que le Tchad a aussi hébergé des opposants centrafricains sur son sol. Assurance a été donnée par le Chef de l’Etat sur l’entière disponibilité du Tchad à travailler avec les autorités centrafricaines pour trouver les solutions les plus appropriées, qu’il s’agisse de la présence de ses citoyens sur son sol ou d’autres questions touchant la sécurité notamment à la frontière commune.

Le sommet tripartite a été aussi le lieu pour le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO de situer ses pairs sur l’évolution du processus de transition au Tchad dont la deuxième phase est entamée à la suite du Dialogue National Inclusif et Souverain ouvrant un immense chantier plein de défis. « Le Tchad seul ne peut le relever », souligne le Président de la République, invitant les pays membres de la CEEAC à maintenir l’élan de solidarité et à continuer à soutenir le Tchad afin de faire de sa deuxième phase de la transition une réussite.

Lu Pour Vous

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici